Néo-Zélandais et Burkinabés se sont quittés sur un nul lors de leur deuxième match dans le Groupe D de Nigeria 2009 à Enugu. Une partie longuement interrompue par l'orage.  

Les Burkinabés, défaits lors du premier match par les Turcs, n'ont pas le choix : ils entrent donc sur le terrain d'Enugu le couteau entre les dents pour leur deuxième match du Groupe D face à la Nouvelle-Zélande. Bertrand Traore, le cadet du tournoi, est tout proche de marquer dès l'entame, quand le portier all white Coey Turipa relâche sa frappe.

Les Africains ouvrent rapidement la marque. Victor Nikiema chipe le ballon au capitaine néo-zélandais Gordon Murie à l'abord de la surface et envoie une mine qui ne laisse aucune chance au gardien des Océaniens (0:1, 12'). Les Etalons Cadets auraient même du doubler la mise mais Aboubacar Traore envoie dans le ciel un ballon qui traînait aux 11 mètres (24').

La chaleur accablante oblige Howard Webb à arrêter la partie quelques minutes pour permettre aux joueurs de se désaltérer. Une pause salvatrice mais qui coupe les bonnes jambes des garçons de Rainer Willfeld. Les Kiwis, eux, n'y sont franchement pas.

Au début de la deuxième période, une fine pluie rafraîchit l'air suffoquant et les esprits océaniens. Eux qui n'avaient pas réussi à s'approcher de la cage des Etalons jusque-là vont parvenir à égaliser : un coup franc enroulé de Zane Sole trouve la tête de Murie qui troue les filets d'un Germain Sanou impuissant (1:1, 57').

Le ciel est tombé sur leurs têtes
Mais à défaut d'une avalanche de buts, c'est une avalanche d'eau qui s'abat sur Enugu, obligeant Howard Webb à renvoyer tout le monde aux vestiaires jusqu'à nouvel ordre. Une heure quarante-cinq plus tard, retour sur le pré, pour 27 minutes.  

Stephen Cain fait entrer un attaquant, Tim Pilkington, pour arracher la victoire mais les Etalons se créent les meilleures occasions: un ciseau retourné d'Abdoulaye Ibrango est claqué par Turipa peu avant que Fadil Sido ne trouve le poteau.

Avec ce nul, les deux formations ont encore de bonnes chances de se qualifier. Mais il faudra réussir quelque chose contre la Turquie (Nouvelle-Zélande) et le Costa Rica (Bukina Faso) le 31 octobre prochain.