La chaleur humide ou la volonté de ne pas perdre des deux équipes, difficile d'établir la raison de l'entame gentillette des Mexicains et Brésiliens à Lagos ce 27 octobre pour leur deuxième match du Groupe B de Nigeria 2009. Certes Coutinho (14'), Zezinho (17') et Wellington divertissent la défense mexicaine et le public à quelques reprises, mais pas de quoi s'emballer outre-mesure.

En face, les Mexicains semblent hésiter à lâcher l'embrayage. Cependant ils se procurent les meilleures occasions : la tête de Victor Manon est difficilement bloquée par Alisson (9') et l'échappée belle d'Abraham Coronado suivie d'une frappe à bout portant côté droit est également détournée par le gardien de l'Internacional (42').

Alisson s'emmêle les crayons 
Même schéma un peu lent au retour des vestiaires. Alisson doit sortir devant Daniel Guzman (50'), Jose Rodriguez va chercher une banane de Coutinho dans sa lucarne (54'), Carlos Campos oblige le gardien auriverde à se coucher sur un coup franc (61').

Et c'est quand le fumet du 0:0 point dans l'air que tout se décante. Un corner au premier poteau, Alisson s'emmêle les crayons avec son copain Joao Pedro, le ballon revient dans les pieds de Miguel Basulto, qui n'en demandait pas tant (0:1, 70').

Du coup, les garçons de Luiz Nizzo se réveillent, mais soit ils sont brouillons, soit Rodriguez veille au grain, notamment face au dangereux Felipinho (76').  C'est que le technicien brésilien a fait entrer Willen, Felipinho et Wellington Silva, trois attaquants. Mais rien n'y fait.

Les Tricolores tiennent leur victoire et sont donc encore en course avant de jouer contre le Japon à Lagos, alors que le Brésil devra s'employer face à la Suisse à Abuja.