L’Estadio Corregidaro de Querétaro était ce jeudi 30 juin 2011, le théâtre d’un huitième de finale de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA passionnant entre une Allemagne en pleine confiance, et des Etats-Unis riches en expérience. Malgré leurs 13 participations à l’épreuve reine, les Stars and Stripes n’ont rien pu faire contre la Mannshaft qui marche décidément sur l’eau à Mexique 2011 (4:0).

C’est sous une pluie battante que l’arbitre équatorien Omar Ponce, sifflait le coup d’envoi. Et très vite, l’Allemagne dominait.  Elle laissait tout de même le premier tir à Rodriguo Rodriguez, bien stoppé par Odisseas Vlachodimos (9’). Puis elle prenait ensuite le monopole de tous ceux qui suivaient.

En une minute, Marvin Duksch s’offrait deux occasions franches, une frappe puissante aux 16 mètres sur laquelle Kendall McIntosh se couchait, puis un tir croisé à bout portant qui frappait le poteau (12'). Le ton était donné et la Mannschaft allait encore le hausser.

Levent Aycicek puis Duksch portaient encore le danger sur le but américain (14’), mais c’est Koray Guenter qui libérait les siens. A la réception d’un corner joué en deux temps, il décroisait sa tête au point de penalty et ouvrait la marque (1:0, 20’).

La réaction  nord-américaine était timide. Un coup franc d’Alejandro Guido juste au dessus de la barre (26’) et un beau slalom dans les 16 mètres de Rodriguez (35’) taquinaient gentiment les Européens. Ils décidaient de calmer aussitôt la rébellion. A la 41ème minute, Samed Yesil subtilisait un ballon et l’offrait aussitôt à Mitchell Weiser. Il le remerciait en doublant la mise facilement (2:0, 41’).

Juste avant la pause, Yesil aggravait le score, surfant sur des confusions dans la défense américaine (3:0, 44’). Mais loin d’être calmée par cette avance, l’Allemagne continuait à multiplier les occasions à la reprises. Résultat, quatrième but à la 50ème minute par l’intermédiaire de Duksh (4:0, 50’). 

Complètement sonnés et épargnés durant le quart d’heure qui suivait, les Etats-Unis retrouvaient un peu d’allant à 20 minutes du terme. Paul Arriola aux 18 mètres (71’) réveillait Vlachodimos d’une belle frappe. Nico Melo rasait lui les montants (76’). Mais rien n’y faisait. Pas même le tir de Nathan Smith superbement détourné par le portier allemand d’une main (89’).

L’Allemagne est décidément en pleine confiance. Il lui en faudra à l’heure de retrouver son grand rival, l’Angleterre, en quart de finale de Coupe du monde U-17 de la FIFA, Mexique 2011, le 3 juillet prochain.