C'est une totale opposition de style à laquelle les spectateurs de Charjah ont assisté ce 28 octobre en huitième de finale de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA. Les Asiatiques, comme à leur habitude, jouaient à une ou deux touches de balle et au sol, en monopolisant la possession. En face, les Suédois s'élevaient tel un mur en défense pour faire parler leur vitesse et leurs qualités athlétiques dans un style bien plus vertical et aérien. 

Si Koji Miyoshi signait la première frappe du match en frôlant le poteau droit de Sixten Mohlin, c'est Valmir Berisha qui déflorait le tableau d'affichage. Sur une longue transversale vers la gauche, Mirza Halvadzic s'engouffrait pour servir aussitôt l'attaquant qui concluait du plat du pied (11', 0:1).

Kosei Uryu tentait ensuite de concrétiser la domination territoriale des Samouraïs Bleus, mais sa frappe n'inquiétait pas Mohlin. Ce dernier était en revanche battu sur le tir croisé de Koji Miyoshi, mais ce dernier était signalé hors jeu. Au lien d'une égalisation, c'est un deuxième but qui se pointait à l'horizon. Sur un nouveau contre express, Halvadzic déclenchait une frappe soudaine à l'entrée de la surface, que Teimosii Shiraoka ne pouvait que repousser dans les pieds de Gustav Engvall (36', 0:2). 

La Suède tient bon
Cet avantage était préservé juste avant la pause sur une splendide envolée de Mohlin sur une nouvelle tentative de Miyoshi, qui se dirigeait tout droit vers la transversale. Mais les hommes d'Hirofumi Yoshitake ne se découragent pas et entament le second acte avec une détermination redoublée, qui porte rapidement ses fruits. Lancé sur l'aile droite, Hiroki Ogawa, tout juste sorti du banc, trompait Mohlin et contraignait Linus Wahlqvist à marquer contre son camp (56', 1:2). 

Egalement entré à la pause, Taro Sugimoto rasait ensuite la lucarne d'une frappe du droit, tandis qu'Ogawa voyait son coup franc frôler la barre. La domination japonaise était totale en termes de possession et d'occasions, mais les hommes de Roland Larsson se cramponnaient à leur avantage, et à ce quart de finale historique pour la première participation de leur pays à une Coupe du Monde U-17 de la FIFA. 

Ils jetteront un oeil attentif à l'opposition entre Honduras et Ouzbékistan, qui déterminera l'identité leur prochain adversaire.