Après sa défaite contre la Croatie en phase de groupes, le Nigeria a réagi avec force en faisant voler l'Australie en éclats, ce mercredi 28 octobre, avec six buts offerts au public de Vina Del Mar et en s'ouvrant avec fracas la porte des quarts de finale.

Les Socceroos auraient pu être impressionnés et frileux face aux champions en titre, mais attaquaient au contraire la rencontre en affichant de l'ambition dans le jeu de passe. Mais les Nigerians ne se laissaient pas bouger et Victor Osimhen faisait parler sa vélocité et son talent (22', 1:0).

Surclassé par le meilleur buteur de Chili 2015 sur cette ouverture du score, Kye Rowles poursuivait sa sale soirée en concédant un penalty transformé par Kelechi Nwakali (25', 2:0). Osimhen mettait le turbo après la pause et portait deux nouveaux coups fatals aux Australiens, de près (73', 3:0) puis d'un amour de frappe en pleine lucarne (79', 4:0). Edidiong Essien (86', 5:0) et Samuel Chukwueze (88', 6:0) parachevaient cette démonstration de force du champion en titre qui envoie un message fort à la concurrence, notamment le Brésil qui viendra le défier dimanche 1er novembre pour un quart qui s'annonce explosif.