***Tony Vidmar, sélectionneur de l'Australie*** "Nous avons une grande part de responsabilité dans ce résultat. Dans les matches précédents, nous avions réussi à mettre une grosse pression sur nos adversaires. C'était la clé aujourd'hui. Nous avons eu la possession, mais nous n'avons rien fait avec. Nos lignes ont commencé à s'étirer et, avec les espaces, ils sont impitoyables. J'espère que ces garçons retiendront les choses positives de ces trois semaines et qu'ils s'en serviront pour progresser. Personnellement, en tant qu'entraîneur, je retiendrai des choses positives malgré le match d'aujourd'hui."
 
***Emmanuel Amuneke, sélectionneur du Nigeria*** "C'était un match intéressant. Nous savions que l'Australie était dans une bonne période, car ils se sont qualifiés dans un groupe très difficile. Mais mes joueurs ont su se remettre de la défaite contre la Croatie et retrouvé leur niveau. Victor Osimhen a vécu un grand match, même si la philosophie de cette équipe et de jouer collectivement. Nous sommes candidats au titre, mais le Brésil l'est également. nous allons nous préparer à livrer un beau combat."