Si les Sud-Américains avaient l'avantage au niveau de la possession de balle, ce sont bel et bien les Asiatiques qui se montraient les plus mordants dans les duels et les plus créatifs balle au pied. Toutefois, la puissante frappe lointaine de Kim Jungmin (9') constituait la seule véritable occasion de la première période.

Lincoln réveillait les supporters brésiliens après la pause d'une puissante frappe au ras du poteau (53'), mais c'est la pépite du FC Barcelone Lee Seungwoo qui était le joueur le plus en vue techniquement sur le terrain, avec de nombreux gestes de classe et un coup franc qui passait de peu à côté (70'). La lumière venait cependant d'une superbe chevauchée côté droit de Kim Jinya, conclue au point de penalty par Jang Jaewon (79', 0:1).

Les Brésiliens terminaient à dix après l'exclusion de Geovane (86') et auraient pu sombrer davantage sans le réflexe de Juliano sur le slalom et la frappe de Lee Sangheon. La Seleçao tentera de se refaire une santé contre l'Angleterre le 20 octobre à La Serena, tandis que la République de Corée essayera de confirmer contre la Guinée.