Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Brésil 2019™

Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Brésil 2019™

26 Octobre - 17 Novembre

Brésil 2019

Explication entre champions

The ball and official hashtag, #U17WC, at the FIFA U-17 World Cup Brazil 2019
© FIFA via Getty Images
  • 2ème journée de la Coupe du Monde U-17 au Brésil
  • Les Groupes C et D entrent en lice
  • Le champion d’Asie défie le champion d’Europe

Aperçu de la journée - La deuxième journée de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Brésil 2019 met à l’honneur les Groupes C et D. Le match entre deux champions continentaux, le Japon (Asie) et les Pays-Bas (Europe), est l’une des principales attractions. Après deux sacres consécutifs sur la scène européenne, les Oranje espèrent briller dans l’épreuve mondiale et marcher ainsi sur les traces de l’Angleterre, lauréate de l’épreuve en 2017 mais absente cette année.

Dans l’autre rencontre au programme du Groupe D, les États-Unis, détenteurs du record de participations, se mesureront à un nouveau venu, le Sénégal.

Le Groupe C s’annonce indécis. La France, le Chili et la République de Corée sont des poids lourds du football mondial, mais leur palmarès dans cette tranche d’âge reste relativement modeste. Les Tricolores partiront tout de même légèrement favoris face à la Roja. De leur côté, les Guerriers Taegeuk voudront s’imposer face à Haïti pour entamer le tournoi du bon pied.

Les matches

27 octobre

Groupe C

France – Chili (Goiânia Serrinha, 17h00 heure locale)

République de Corée – Haïti (Goiânia Serrinha, 20h00 heure locale)

Groupe D

États-Unis – Sénégal (Vitória/Cariacica, 17h00 heure locale)

Japon – Pays-Bas (Vitória/Cariacica, 20h00 heure locale)

À savoir

"J’ai dit à mes joueurs de profiter de ce tournoi et de ne jamais rien tenir pour acquis. Beaucoup de monde aimerait être à notre place et, bien entendu, nous sommes ravis. Notre principale préoccupation reste d’accompagner le développement des joueurs. Ils vont être confrontés à de nouvelles situations, sur le terrain et en dehors. S’ils passent professionnels plus tard, cette expérience leur sera utile. Notre principal objectif est de tenir le rythme. On verra bien où ça nous mènera." - Raphael Wicky, sélectionneur des États-Unis

La France entretient des relations difficiles avec les équipes hispanophones dans ce tournoi. Elle reste sur quatre éliminations consécutives face à des adversaires de langue espagnole : l’Espagne en 2007, le Mexique en 2011, le Costa Rica en 2015 et de nouveau l’Espagne en 2017. Les Français doivent être soulagés de croiser le Chili en phase de groupes !

Lire également

Brésil 2019 : Classements Groupes

Joueurs à suivre

Ki-Jana Hoever (défenseur, Pays-Bas)
Hoever possède une excellente vision du jeu et fait preuve de sang-froid balle au pied. À 17 ans, le Néerlandais évolue à Liverpool. Non content de s’entraîner régulièrement avec le groupe professionnel, il a déjà participé à la FA Cup, devenant au passage le plus jeune joueur des Reds dans cette compétition. Son entraîneur Jürgen Klopp apprécie son "assurance". "C’est un plaisir de le voir jouer", juge-t-il.

Jeong Sangbin (attaquant, République de Corée)
L'attaquant sud-coréen a été l’un des grands artisans de la qualification pour Brésil 2019... depuis le banc des remplaçants ! Il est entré cinq fois en jeu pendant le Championnat d’Asie U-16 de l’AFC. Buteur à trois reprises, il a notamment trouvé le chemin des filets contre l’Inde, en quart de finale. Le joker de luxe de la République de Corée espère maintenant rééditer l’exploit au Brésil.

Suivre Brésil 2019

Twitter | Facebook | Instagram

Explorer le sujet

Articles recommandés

Estadio da Serrinha in Goiania

Coupe du Monde U-17

Tout ce qu'il faut savoir sur Brésil 2019 !

23 oct. 2019

Naci Unuvar

Brésil 2019 - Pays-Bas

Unuvar décortique les Oranjes

24 oct. 2019

Talles Magno, Brazilian Team U17 forward

Brésil 2019

Talles Magno, le dribble au corps

25 oct. 2019