Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Corée 2007

06 - 28 octobre

Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2007

Hiddink, la bonne étoile de Park

La star de la République de Corée et de Manchester United, Park Ji-Sung, doit beaucoup à Guus Hiddink. Sans l'entraîneur néerlandais, confie-t-il à FIFA.com, il n'aurait jamais atteint de tels sommets dans le football professionnel.

Dans une interview exclusive pour le site Internet officiel de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Corée 2007, le vaillant milieu de terrain encourage les jeunes talents du ballon rond à suivre son exemple et à aller se former en Europe.

Né à Suwon, l'une des villes hôtes de Corée 2007, Park commence à jouer au football à l'âge de 11 ans. Si de nombreux prix viennent récompenser ce talent précoce, il est moins heureux à l'heure d'entrer en club. Toutes les institutions coréennes lui ferment leurs portes et Park se voit forcé de s'inscrire à l'université Myung-Ji pour continuer sa carrière de footballeur. Il lui faudra attendre la nomination de Hiddink à la tête des Taeguk Warriors, en 2000, pour prendre son envol.

"Quand j'étais jeune, j'ai toujours essayé de jouer dans un club au niveau plus élevé que le mien pour me pousser à aller plus loin, confie-t-il. Heureusement pour moi, j'ai été sélectionné dans l'équipe nationale quand j'étais encore à l'université. Puis je suis allé à Eindhoven et me suis enrichi d'une expérience européenne. Mais le véritable tournant dans ma carrière, c'est Guus Hiddink. En croyant en moi, il m'a aidé à croire en moi. C'est extrêmement important pour un jeune footballeur."

Membre de la sélection sud-coréenne qui termine à la quatrième place de Corée/Japon 2002, Park signe au PSV Eindhoven en 2003. Deux ans plus tard, il vit un rêve en revêtant le maillot de Manchester United. Sur le Vieux Continent, il a tout le loisir de prendre conscience des avantages que présentent les infrastructures d'entraînement ultramodernes pour le développement des jeunes. Selon lui, les jeunes promesses asiatiques devraient rejoindre les grosses écuries européennes pour mesurer leur potentiel.

"Les infrastructures pour les jeunes sont meilleures en Europe qu'en Corée, explique-t-il. Ici, ils jouent sur du gazon alors que chez nous, ils jouent sur des surfaces dures ou de la pelouse artificielle. En général, les jeunes professionnels des Pays-Bas et d'Angleterre rejoignent des clubs avec d'excellents équipements pour développer leur talent. En Corée, ils ne jouent que pour leur école et ne font pas partie d'un club."

"Le football asiatique progresse, mais il faudra du temps pour atteindre les standards européens. Selon moi, c'est important que les joueurs asiatiques intègrent les meilleures équipes européennes pour apprendre. Mais si je devais donner un seul conseil aux jeunes footballeurs de Corée, ce serait : prenez du plaisir à jouer et ne renoncez jamais."

*"Sir Alex" comme deuxième mentor * Après avoir explosé sous les ordres du maître néerlandais, en club et en sélection, Park bénéficie aujourd'hui des enseignements d'une autre lumière des bancs européens : Sir Alex Ferguson. "C'est vrai qu'ils ont des points communs, sourit-il. Ce sont tous deux d'excellents entraîneurs et ils nous ont toujours encouragés, moi et mes coéquipiers, à exploiter notre talent. Les footballeurs qui jouent sous leur direction se donnent toujours à 100 pour cent à chaque match."

Opéré du genou pour une blessure persistante lors de la saison victorieuse des Red Devils en Premier League, en 2006/07, le numéro 13 de Manchester United doit depuis six mois se contenter de regarder ses coéquipiers depuis la touche. Mais, enthousiasmé par les performances des nouveaux arrivants à Old Trafford, le milieu de terrain de 26 ans reste optimiste. Il prévoit même de retrouver la compétition début 2008, au grand bonheur des supporters mancuniens et extrême-orientaux.

"Je suis sûr que nous pouvons conserver notre titre en Premier League cette saison, déclare-t-il avec emphase. Nous avons une bonne équipe et l'entraîneur a engagé de bons joueurs pour encore améliorer le niveau. Les nouvelles recrues m'ont toutes impressionné, chacune à leur façon. Nani est très rapide, Owen [Hargreaves] très travailleur et Carlos [Tévez] possède une vision du jeu remarquable. Anderson n'a pas beaucoup joué, mais j'ai hâte de le voir en action. Avec un peu de chance, je retrouverai le terrain en début d'année prochaine. Mon genou va mieux. Tout est une question de patience."

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2007

Park Ji-Sung

07 sept. 2007