Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Brésil 2019™

Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Brésil 2019™

26 Octobre - 17 Novembre

Brésil 2019 - Pays-Bas

Hoever n'est plus à un miracle près

 Ki Jana Hoever #2 of the Netherlands reacts
© Getty Images
  • .Ki-Jana Hoever est défenseur des Pays-Bas…et de Liverpool
  • Habitué aux miracles avec les Reds, il espère en réaliser un avec les Oranjes
  • Malgré un mauvais départ, son équipe peut se qualifier pour les huitièmes

Quand une équipe gagne 4-0, les lauriers vont souvent à ses attaquants. Ce 2 novembre, à Goiania l’attaquant des Pays-Bas Sontje Hansen a pris la lumière en signant deux buts et une passe décisive face aux États-Unis. Pour autant, il serait injuste de passer sous silence l’excellente défense des Bataves dans cette rencontre, réorganisée pour l’occasion autour d’un homme : Ki-Jana Hoever.

"J’ai commencé latéral droit les deux premiers matches. J’ai débuté au centre ce soir. C’était donc un peu différent, mais je crois que ça n’a pas trop mal marché", analyse le défenseur des Oranjes au micro de FIFA.com. "On avait évoqué avant le match l’importance de ne pas prendre de but. Une victoire passe souvent par une grosse défense. Si les avants ont fait le boulot aujourd’hui, les arrières également !"

C’est le premier match des champions d’Europe en titre sans encaisser de buts dans cette Coupe du Monde U-17. Ils avaient concédé trois buts à chacune de leur sortie précédente : "J’ai du mal à analyser ces défaites. Contre le Japon, on avait bien commencé avant de perdre le fil du match. Il faut aussi rendre hommage à notre adversaire, qui avait très bien joué", confie-t-il. "Et puis on a inexplicablement reproduit cela face au Sénégal, en menant même au score. Aujourd’hui, on a rectifié le tir."

Le saviez-vous ?

  • Ki-Janah a visiblement une très belle voix : "Il ne se contente pas de choisir les morceaux, il chante aussi. Personne ne lui arrive à la cheville", a confié son coéquipier Naci Unuvar
Ki-Jana Hoever poses
© Getty Images

En plus des changements en défense, Peter van der Veen avait choisi d’aligner d’entrée pas moins de huit joueurs de l’Ajax Amsterdam. Une coïncidence ? "Non, c’était évidemment un choix délibéré de l'entraîneur. Il a voulu aligner des joueurs qui ont tout simplement l’habitude de jouer ensemble. Et tout le monde sait combien l’académie de football de l’Ajax est bonne", ajoute l’ancien pensionnaire des Lanciers qui a quitté le club en 2018 pour rejoindre Liverpool.

"J’y suis très heureux. J’ai appris énormément de choses dans ce club sur le plan tactique et technique évidemment, mais aussi sur le plan mental", poursuit-il, avec un accent tout droit sorti de la Merseyside. "J’y ai notamment appris qu’il ne fallait jamais abandonner. Cette règle, mes partenaires et moi sommes précisément en train de l’appliquer à nous-même."

D'un miracle red à un miracle oranje ?

Effectivement, si les Pays-Bas l’ont emporté 4-0 dans ce dernier match de poule, ils ne sont plus maîtres de leur destin dans ce tournoi. Ils devront attendre la dernière journée pour savoir s’ils accèdent aux huitièmes de finale. Ils ont soigné leur différence de buts, ce qui pourrait peser lourd à l’heure des comptes à l’issue desquels les quatre meilleurs troisièmes de la phase de poules seront désignés.

Alors que leur tournoi avait été extrêmement mal engagé, les Oranjes peuvent raisonnablement croire à ce qu’un miracle se produise. Et un miracle, Hoever n’en est plus à un près : "C’est la spécialité de Liverpool ! Mon club en a réalisé quelques-uns ces derniers mois. D’ailleurs, il en a encore fait un aujourd’hui (mené au score en Premier League par Aston Villa, les Reds sont revenus en fin de match, inscrivant le but vainqueur à la 90+4ème minute). En bon Red, je crois aux miracles. Et je crois également en mon équipe. J'ai un feeling que nous allons nous qualifier !"

Le saviez-vous ?

  • Ki-Jana Hoever est le plus jeune joueur de l’histoire de Liverpool à avoir joué en FA Cup
  • Il a récemment inscrit son premier but sous le maillot des Reds, en Coupe de la Ligue, face à MK Dons.

Explorer le sujet

Articles recommandés

 Andras Nemeth #09 of Hungary celebrates

Brésil 2019 - Hongrie

Nemeth, buts marqués mais objectif raté

02 nov. 2019

Javi Lopez of Spain dribbles 

Brésil 2019 - Espagne

Lopez, entre Coupe du Monde et coupes de cheveux

31 oct. 2019

Naci Unuvar

Brésil 2019 - Pays-Bas

Unuvar décortique les Oranjes

24 oct. 2019

Brésil 2019 : Pays-Bas 4-0 USA

Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2019

Brésil 2019 : Pays-Bas 4-0 USA

03 nov. 2019