Coupe du Monde U-17 de la FIFA, E.A.U. 2013

Coupe du Monde U-17 de la FIFA, E.A.U. 2013

26 Octobre - 17 Novembre

Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2013

Iheanacho et le Nigeria triomphent

Kelechi Iheanacho of Nigeria (Golden Ball), Ivan Ochoa of Mexico (Bronze Ball), Musa Muhammed of Nigeria (FIFA Fairplay Award), Valmir Berisha of Sweden (Golden Boot) and goalkeeper Dele Alampusa of Nigeria (Golden Glove, L-R) pose with their trophies
© Getty Images

Fort de plusieurs individualités au talent époustouflant, le Nigeria a dominé tous ses adversaires et récolte plusieurs récompenses à l'issue de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Émirats Arabes Unis 2013.

Le milieu offensif Kelechi Iheanacho a remporté le Ballon d'Or adidas et s'inscrit ainsi dans la prestigieuse lignée des Cesc Fábregas, Landon Donovan et Toni Kroos, eux aussi récompensés par ce prix dans le passé et qui sont tous aujourd'hui des figures importantes de leurs sélections nationales respectives. Le Nigeria rafle aussi le Soulier d'Argent adidas, le Gant d'Or adidas grâce à son gigantesque gardien Dela Alampasu (1m99), ainsi que le Prix du Fair-Play, le tout sous la supervision du Groupe d'Etudes Techniques (TSG) de la FIFA.

Ballon d'Or adidas : Kelechi Iheanacho (Nigeria)Le numéro 10 a tourmenté les défenses de toutes les manières possibles et imaginables. Lors de la première sortie du Nigeria dans la compétition, contre le Mexique, il a inscrit à lui seul quatre buts. Ensuite, il s'est muté en passeur redoutable en délivrant sept offrandes à ses coéquipiers, avant d'inscrire son sixième et dernier but personnel en finale. Il a ainsi contribué directement à 13 des 26 buts de la sélection africaine aux Émirats Arabes Unis. Il remporte aussi le Soulier d'Argent adidas récompensant le deuxième meilleur buteur de l'épreuve.

Ballon d'Argent adidas : Nathan (Brésil)
Le milieu de terrain de l'Atlético Paranaense a quitté le tournoi au stade des quarts de finale, mais son talent lui a permis de décrocher le prix du deuxième meilleur joueur de la compétition. Rapide, fin dribbleur, il a fait trembler les filets adverses cinq fois aux Émirats Arabes Unis et adressé cinq passes décisives à ses coéquipiers en autant de matches. Un rendement exceptionnel.

Ballon de Bronze adidas : Ivan Ochoa (Mexique)
L'attaquant de Pachuca a été l'une des pièces maîtresses d'une sélection mexicaine qui, à force de dévouement, de caractère et de solidarité, a atteint la finale après avoir éliminé le Brésil. En demi-finale contre l'Argentine, Ochoa a été décisif en inscrivant en première période deux de ses quatre buts dans la compétition. Toujours bien placé, il a été déterminant dans une équipe qui a bien su exploiter les ballons arrêtés tout au long du tournoi.

Soulier d'Or adidas : Valmir Berisha (Suède)
Un buteur doit être attentif et prêt à réagir. Du début à la fin. Ce sont exactement les qualités démontrées par l'attaquant suédois d'origine albanaise de la première à la dernière journée. Ses trois buts contre l'Argentine ont assuré la médaille de bronze aux Scandinaves. Très présent dans la surface et doté d'une technique au-dessus de la moyenne, il termine ce Mondial sur la plus haute marche du podium des buteurs, avec sept réalisations en sept matches.

Soulier de Bronze adidas : Boschilia (Brésil)
Le milieu de terrain de la Seleção a quitté les Émirats Arabes Unis avec six buts et trois passes décisives à son actif. Mais le plus impressionnant est qu'il a pris part à seulement quatre rencontres, soit trois de moins que ses concurrents sur le podium. Après avoir débuté la compétition aux côtés de Nathan, le joueur de São Paulo a été suspendu pour le quart de finale contre le Mexique. Avec les conséquences que l'on sait…

Gant d'Or adidas : Musa Alampasu (Nigeria)
Au sein d'une équipe obsédée par l'attaque, le grand gardien nigérian a apporté beaucoup de sûreté derrière, notamment sur les nombreux ballons aériens dont les Mexicains ont bombardé sa surface adverse. Avec son envergure et son agilité, il s'est souvent a été impérial sans ses sorties, et a su garder sa concentration même quand son équipe dominait outrageusement.

Trophée du Fair-Play de la FIFA : Nigeria
Les nouveaux champions du monde sont ainsi récompensés de l'enthousiasme contagieux qu'ils ont affiché pendant toute la durée de cette Coupe du Monde U-17 de la FIFA. Leur manière bien à eux de célébrer leurs buts n'a laissé personne indifférent, à tel point que les Suédois leur ont rendu hommage en se dirigeant vers le public nigérian lors du match pour la troisième place au Mohammed Bin Zayed Stadium d'Abou Dabi, pour imiter la chorégraphie des Golden Eaglets chaque fois qu'ils marquaient un but.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Awards of the FIFA U-17 World Cup UAE 2013

Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2013

Awards of the FIFA U-17 World Cup UAE 2013

08 nov. 2013

Finale d'EAU 2013 : Nigeria - Mexique

Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2013

Finale d'EAU 2013 : Nigeria - Mexique

08 nov. 2013

EAU 2013 : Suède - Argentine

Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2013

EAU 2013 : Suède - Argentine

08 nov. 2013