Coupe du Monde U-17 de la FIFA, E.A.U. 2013

Coupe du Monde U-17 de la FIFA, E.A.U. 2013

26 Octobre - 17 Novembre

Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2013

Iheanacho : "Sur un petit nuage"

Kelechi Iheanacho of Nigeria kneels down with the Golden Ball
© Getty Images

L'excellent numéro 10 nigérian Kelechi Iheanacho a multiplié les performances exceptionnelles tout au long de son séjour aux Émirats Arabes Unis. Ses six buts et ses sept passes décisives ont largement contribué au quatrième sacre des *Golden Eaglets *dans cette compétition. Aussi à l'aise à la manœuvre qu'à la finition, le prodige a également su galvaniser les foules grâce à ses célébrations très personnelles. 

FIFA.com a rencontré le meilleur joueur de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Émirats Arabes Unis 2013 pour évoquer avec lui ce premier titre mondial, son entrevue avec le grand Nwankwo Kanu et les doutes qui l'ont assailli en intégrant l'équipe nationale.

Que ressent-on en devenant champion du monde ?
C'est génial, génial, génial ! Je remercie Dieu de connaître ce bonheur. Je ne sais pas si je peux trouver les mots pour dire ce que je ressens exactement. J'éprouve des millions de choses à la fois. Je ressens beaucoup d'amour pour mes partenaires, ma famille et mon pays. Tout ça est en moi. Je viens de gagner la Coupe du Monde et le Ballon d'Or. Je suis sur un petit nuage.

Il y a une ambiance fantastique dans le vestiaire nigérian. On imagine qu'un lien très fort vous unit à vos partenaires...
Sans eux, rien de tout cela n'aurait été possible. Ils sont les meilleurs. La façon dont nous avons travaillé ensemble pour gagner cette Coupe du Monde est incroyable. Je n'avais jamais connu ça auparavant. Je les remercie de nous avoir offert la possibilité de vivre tout ça.

Vous avez été désigné meilleur joueur du tournoi, mais vous êtes également le deuxième meilleur buteur. Comment jugez-vous votre performance sur le plan individuel ?
Ces succès signifient beaucoup pour moi car, en intégrant la sélection nationale, je n'étais vraiment pas à l'aise. Je me disais que les autres allaient me trouver trop petit et trop chétif pour m'imposer à ce niveau. Avec ce que j'ai accompli ici, j'ai compris que Dieu avait de grands projets pour moi.

Vos coéquipiers et vous-mêmes avez connu des moments très forts durant votre séjour aux Émirats Arabes Unis. Comment avez-vous vécu tout cela de l'intérieur ?
Je garderai un excellent souvenir de mon passage aux EAU. C'est un pays merveilleux. Avec mes coéquipiers, nous avons eu la chance incroyable de découvrir un nouveau pays et de montrer aux gens d'ici ce dont nous sommes capables sur un terrain de football. Je ne l'oublierai jamais.

Les supporters nigérians vous ont soutenus avec enthousiasme tout au long du tournoi. Leur présence a-t-elle beaucoup pesé dans votre triomphe ?
Les fans ici nous ont énormément aidés. C'était fabuleux. Ils nous ont donné du courage et nous ont portés à bout de bras quand les choses allaient mal. Ce trophée appartient aussi à ce magnifique public et à tous nos supporters restés aux pays. Ils ont contribué à ce succès.

Nwankwo Kanu*, *l'un des meilleurs joueurs nigérians de tous les temps, est venu assister à la finale. Vous avez longuement discuté avec lui au coup de sifflet final. De quoi avez-vous parlé ?
Dans notre pays, c'est une légende vivante. Il est comme un père et comme un frère pour nous. Il représente tout pour moi. Il a toujours de bons conseils à nous donner. Il vient s'entraîner avec nous, il s'assure que nous allons bien et que nous progressons. Il nous aide à mieux comprendre le football et à identifier les qualités nécessaires pour réussir au plus haut niveau. C'est un grand honneur d'être avec lui et de pouvoir lui parler.

Avez-vous un message à adresser aux Nigérians restés au pays ?
J'aimerais leur faire part de mon immense amour, pour eux et pour tout le Nigeria.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Finale d'EAU 2013 : Nigeria - Mexique

Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2013

Finale d'EAU 2013 : Nigeria - Mexique

08 nov. 2013