Coupe du Monde U-17 de la FIFA, E.A.U. 2013

Coupe du Monde U-17 de la FIFA, E.A.U. 2013

26 Octobre - 17 Novembre

Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2013

L'instant suédois, la postérité pour le Nigeria

Nigerian players celebrate
© Getty Images

LE FILM DE LA JOURNÉE - La conclusion de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Émirats Arabes Unis 2013 a tenu toutes ses promesses : des rencontres spectaculaires, des buts fantastiques, de grandes émotions et d'incroyables coups de théâtre ont fait vibrer les spectateurs tout au long de cette ultime journée. Alors que le rideau tombait définitivement sur le tournoi, la joie des vainqueurs a éclipsé les larmes des perdants.

Le match pour la troisième place entre la Suède et l'Argentine a été une fabuleuse entrée en matière. Pour leur première participation à l'épreuve, les Scandinaves montent sur la troisième marche du podium, après avoir remporté un duel aussi intense que riche en buts face à la sélection sud-américaine. Valmir Berisha a offert la victoire à son équipe, pratiquement à lui seul. Outre la médaille de bronze, le joueur d'origine albanaise repart du Moyen-Orient avec une distinction individuelle.  

Un peu plus tard, la finale a permis au public de suivre une rencontre passionnante. Le Mexique espérait conserver le titre acquis deux ans plus tôt sur ses terres, mais c'est en définitive le Nigeria qui a ajouté une quatrième couronne mondiale à son palmarès. Emmenés par l'intenable Kelechi Iheanacho, les Golden Eaglets n'ont fait qu'une bouchée de leurs adversaires.

Les résultats
Match pour la troisième place
Suède - Argentine 4:1

Finale
Nigeria - Mexique 3:0

Les moments-clés
*Un avant-goût du Chili : *Avant la finale, les spectateurs du stade Mohammad Bin Zayed ont pu assister à une grandiose cérémonie de clôture. Portée par des centaines de ballons aux couleurs des nations participantes, une artiste a volé au dessus du terrain. Le public a également pu admirer 24 perles représentant les équipes en lice, et en guise de conclusion, des enfants chiliens ont étiré un drapeau de leur pays et une banderole sur laquelle on pouvait lire : "Rendez-vous au Chili en 2015", pour la prochaine Coupe du Monde U-17 de la FIFA.

*Plus fort que la douleur : *Valmir Berisha restera comme l'un des grands personnages de cette édition 2013. L'attaquant suédois a signé une performance exceptionnelle contre l'Argentine, couronnée d'un somptueux triplé. En inscrivant ses cinquième, sixième et septième buts, il s'est adjugé le Soulier d'Or adidas, qui récompense le meilleur artificier du tournoi. L'exploit est d'autant plus remarquable qu'un choc au pied a failli le priver de la rencontre. Grimaçant de douleur, le Scandinave n'a quitté le terrain qu'une fois le triplé en poche. Il a rapidement retrouvé le sourire après le coup de sifflet final, avec les applaudissements, les récompenses et les acclamations des supporters.

*Le bonheur du débutant : *Berisha n'était pas le seul Suédois à avoir des raisons de se réjouir. Le défenseur Jakob Bergman était en effet l'unique joueur de champ de son équipe à n'avoir toujours pas foulé les pelouses émiraties. La "petite finale" lui a donné l'occasion de faire enfin son entrée en jeu. Lorsque son entraîneur lui a demandé de remplacer Gustav Engvall en fin de match, le jeune homme n'a pas caché sa joie. En quelques minutes passées sur le terrain, l'espoir de l'IFK Göteborg aura tout de même réussi à récolter un carton jaune.

L'art de la motivation : *L'encadrement de la sélection mexicaine s'est fendu d'une idée originale pour motiver ses joueurs. Les membres de l'équipe technique ont ainsi couvert les vestiaires d'affiches sur lesquelles on pouvait lire "Viva Mexico*" ou encore "Tout le pays est derrière vous". Un grand poster représentant le trophée de la Coupe du Monde U-17 portait cette inscription : "Réalisez votre rêve, ramenez-le à la maison". Ces initiatives n'ont toutefois pas suffi. Le trophée tant convoité ne partira pas en Amérique du Nord, mais en Afrique.

*Feu d'artifice : *En plus de faire encore un peu plus pencher la balance en leur faveur, le deuxième but des Nigérians a déclenché un véritable feu d'artifice d'émotions. Kelechi Iheanacho et ses coéquipiers se sont précipités vers le poteau de corner pour exécuter un pas de danse, rapidement repris par une grande partie du public. Parmi les danseurs des tribunes se trouvait un certain Nwankwo Kanu. En découvrant l'ancien attaquant d'Arsenal sur les écrans géants, tout le stade a exprimé sa surprise et sa joie dans une clameur retentissante, qui redoublait d'intensité après le coup de sifflet final libérateur.

La stat
172 - L'édition 2013 aux Émirats Arabes Unis est, à ce jour, la plus prolifique de l'histoire du tournoi. En tout, 172 buts ont été inscrits en 52 matches. Le record établi en 2007 en République de Corée (165 buts) est donc assez nettement battu.

Entendu…"Nous espérons pouvoir faire en sorte que ces garçons continuent à jouer ensemble, et en faire un atout pour le futur. Ils sont bons et ont besoin de travailler pour être encore meilleurs. C'est le début du voyage pour nous et c'est bien que ça se soit passé sur le sol asiatique, là où il tout a commencé en 1985, lorsque les Aiglons ont remporté leur premier titre en Chine" - Manu Garba, sélectionneur du Nigeria

Explorer le sujet

Articles recommandés

Finale d'EAU 2013 : Nigeria - Mexique

Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2013

Finale d'EAU 2013 : Nigeria - Mexique

08 nov. 2013

EAU 2013 : Suède - Argentine

Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2013

EAU 2013 : Suède - Argentine

08 nov. 2013

Kelechi Iheanacho of Nigeria kneels down with the Golden Ball

Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2013

Iheanacho : "Sur un petit nuage"

08 nov. 2013