Coupe Du Monde U-17 de la FIFA, Nigeria 2009

06 - 28 octobre

Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2009

Isco, l'aventure commence à peine

© Getty Images

À Lagos, le soleil s'est couché, mais comme tous les soirs, il règne une chaleur moite. Les projecteurs du stade Teslim Balogun sont encore allumés, même s'il ne reste presque aucune trace de la fête organisée par les Nigérians une heure auparavant. Les jeunes joueurs espagnols sont là, à marcher sur la pelouse où ils ont été battus par les locaux. Les têtes sont basses. Chacun cherche à expliquer ce douloureux revers.

Parmi la troupe des vaincus, Isco se distingue à son allure. Démarche élégante, port altier et jambes arquées… Nous avons bien affaire à un dribbleur patenté. Comme sur le terrain, le jeune joueur nous répond du tac-au-tac, sans détour. "On est affecté, on ne peut pas dire le contraire", indique-t-il à FIFA.com. "C'est vrai que ce match a été très compliqué dès le début. Le Nigeria est une très bonne équipe qui nous a posé beaucoup de problèmes pendant tout le match. On était venu pour le titre, mais c'est le football. Parfois, l'adversaire est meilleur et il faut savoir l'accepter", analyse-t-il en scrutant les tribunes.

Révélé dans les rangs du CF Valence, le numéro 10 espagnol porte en lui l'ADN footballistique de son pays. Il joue la balle à terre, cherche systématiquement un partenaire disponible et se retrouve souvent dans la surface adverse. "Ce jeu, c'est la clé de la réussite espagnole ces dernières années", nous explique-t-il. Face au Nigeria pourtant, la formation ibérique a semblé dépassée par le volume physique de son adversaire. "Ils ont été beaucoup plus forts physiquement, mais en plus, ils ont prouvé qu'ils savent parfaitement utiliser le ballon. Ils ont su comment nous prendre, surtout en première période, et nous n'avons pas trouvé la parade", raconte-t-il d'un ton résigné.

Avec quelques autres, Isco avait pourtant laissé entrevoir la possibilité d'une égalisation pour l'équipe de Ginés Meléndez en début de seconde période. "On est revenu sur le terrain avec l'intention d'égaliser. On les a acculés derrière, on s'est bien passé le ballon et on s'est créé des situations dangereuses. Mais on ne peut pas se permettre la moindre seconde de relâchement. C'est ce qui nous est arrivé : on a commis une erreur sur une touche longue, on n'a pas pu dégager le ballon et ils nous en ont mis un autre. À partir de là, on s'est effondré", reconnaît-t-il.

"Nous voulons la médaille"Malgré la déception engendrée par cette défaite, Isco est déterminé à boucler cette aventure sur une note positive. "Maintenant que nous en sommes là, ce serait bien d'au moins clôturer ce voyage par une médaille. Nous ne voulons pas rentrer à la maison les mains vides", assure-t-il dans l'optique du match contre la Colombie.

Vaincus par la Suisse, les *Cafeteros *ont déjà croisé la route des Espagnols lors de deux matches amicaux disputés avant la Coupe du Monde U-17 de la FIFA. Bilan, Une victoire espagnole (3:0) et un nul (1:1). "C'est une bonne équipe, très rapide et très technique. Ça s'est bien passé pour nous face à eux avant la Coupe du Monde, mais aujourd'hui, la situation a changé pour les deux équipes. Nous sommes déterminés à décrocher la troisième place et nous allons nous battre pour y parvenir", avance ce grand admirateur d'Andrés Iniesta et de David Silva, son coéquipier à Valence.

Lorsqu'on lui demande de dresser un bilan global, Isco souligne que "c'est toujours très fort de jouer une Coupe du Monde donc je vais revenir du Nigeria avec un grand souvenir. Les gens nous ont très bien reçus dans toutes les villes et on leur en est très reconnaissant". Le jeune prodige sait qu'au retour, dans quelques jours, un nouveau défi commencera pour lui, celui de s'affirmer dans la cour des grands. "Mon aventure dans le football ne fait que commencer. J'ai donc beaucoup de rêves à réaliser. J'espère que les choses vont continuer à se passer aussi bien pour moi." Avec un tel talent, on ne voit pas comment il pourrait en être autrement.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2009

Nigeria 2009: Isco (ESP)

13 nov. 2009

Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2009

La Colombie vise encore l'Histoire

13 nov. 2009

Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2009

Muniain ne perd pas de temps

10 nov. 2009

Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2009

Le Nigeria sera encore là (1:3)

12 nov. 2009

Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2009

Coéquipiers à l'année, adversaires d'un jour

07 nov. 2009