Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Brésil 2019™

Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Brésil 2019™

26 Octobre - 17 Novembre

Brésil 2019

Kaká, un fan pas comme les autres

Kaká visits the Home of FIFA in Zurich
© FIFA.com
  • Kaká est né à Gama, où le Brésil entamera son parcours en Coupe du Monde U-17
  • Pour l’ancien joueur, porter le maillot du Brésil est un privilège pour les jeunes sélectionnés
  • Le champion du monde 2002 espère assister aux matches qui se joueront chez lui, à Brasília (Gama)

L’ancien Ballon d’Or est né à Gama, dans la ville qui abrite le stade Bezerrão, où se déroulera le samedi 26 octobre la rencontre inaugurale du Brésil à la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Brésil 2019™. Lauréat du prestigieux prix décerné par la FIFA en 2007, Kaká se réjouit de voir sa ville natale accueillir un tournoi mondial.

"Je suis né à Gama, non loin de Brasília. Pour les Brésiliens, c’est très important de pouvoir accueillir un événement comme la Coupe du Monde, les Jeux Olympiques et aujourd’hui la Coupe du Monde U-17. Savoir que le pays a les capacités d’organiser ce genre d’événements est primordial pour nous. Pour une ville satellite comme Gama, c’est une très bonne chose. Les gens vont avoir le plaisir et le privilège d’assister aux matches des sélections U-17", explique Kaká au micro de FIFA.com.

Lors d’une récente visite au siège de la FIFA en Suisse, Kaká a évoqué le football au sein des catégories de jeunes au Brésil. Sacré champion du monde en 2002, à l’âge de 20 ans, le Brésilien n’a jamais eu l’occasion de défendre les couleurs de son pays avec les équipes de jeunes. Il considère toutefois que prendre part au tournoi mondial U-17 constitue un immense privilège pour ces jeunes Brésiliens à l’aube de leur carrière.

"Si je devais adresser un message aux sportifs brésiliens qui ont l’occasion de participer à un événement de cette ampleur, je leur dirais de porter le maillot de la sélection et de le faire avec passion. Ce sont des opportunités uniques. On ne sait jamais ce que l’avenir nous réserve. C’est vrai dans la vie en général, mais je pense que ça l’est davantage dans la vie d’un sportif. Vous qui allez disputer le tournoi U-17, vous ne savez pas si vous serez encore là en U-20 ou si vous deviendrez un jour des footballeurs professionnels. Aujourd’hui, une occasion unique se présente à vous. Saisissez-la du mieux possible et jouez avec fierté, parce que c’est un privilège de porter le maillot de la Seleção", poursuit l’ancien milieu offensif.

Pour Kaká, disputer la Coupe du Monde U-17 à domicile accentue la pression sur les Brésiliens, mais représente également une chance pour le pays. Si le Brésil peut se targuer d’avoir conquis plusieurs titres chez les jeunes, les récents résultats n’ont pas été à la hauteur des espérances.

"Cela fait pas mal de temps que le Brésil n’a plus remporté la Coupe du Monde U-17. Ces tournois sont essentiels parce qu’ils sensibilisent les joueurs non seulement à l’importance de jouer pour la Seleção, mais aussi à l’importance de la compétition en elle-même" analyse Kaká. "C’est là que vous apprenez à rivaliser avec d’autres nations, à jouer sous pression. Tout cela va contribuer à former le caractère des joueurs. Je pense que le Brésil a tout ce qu’il faut pour y arriver".

En mars dernier, la sélection U-17 a été éliminée en phase de groupes du championnat sud-américain, mais s’est tout de même qualifiée pour la Coupe du Monde grâce au statut de pays hôte du Brésil. Un heureux concours de circonstances, puisque la FIFA avait initialement choisi le Pérou comme hôte du tournoi, avant de revenir sur sa décision en raison de problèmes d’organisation.

"Le Brésil traverse une période de transition, y compris chez les jeunes" note le Brésilien. "La sélection U-20 n’a pas participé aux deux dernières Coupes du Monde, tandis que les U-17 ne seraient pas là cette année si le Brésil n’organisait pas le tournoi. C'est un signal d’alerte. Le pays compte toujours de grands entraîneurs, mais d’autres nations sont passées devant nous durant la préparation".

Kaká le supporter

Aujourd’hui retraité, l’ancien joueur de São Paulo, de l’AC Milan et du Real Madrid espère assister à quelques rencontres de la Coupe du Monde U-17. En raison de ses origines, Kaká se réjouit que des matches soient programmés à Brasília (Gama). Le Brésil va se produire à deux reprises dans le stade Bezerrão pendant la phase de groupes et pourrait y revenir en fonction de sa progression dans le tournoi.

"Je serai probablement au Brésil à cette période et je compte bien assister à ces rencontres. Brasília est ma ville. Mes parents y habitent, tout comme mes grands-parents, mes oncles et tantes, mes cousins et cousines. Si mon emploi du temps le permet, je veux être présent et aller voir les matches. Ce sera vraiment sympa. Ce sont des joueurs extrêmement talentueux. Ils ne sont pas considérés comme de grands joueurs au niveau mondial, mais ils ont assurément beaucoup de talent. Ça vaudra la peine de suivre cette Coupe du Monde", conclut l’ancien joueur.

Explorer le sujet

Articles recommandés