Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Brésil 2019™

Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Brésil 2019™

26 Octobre - 17 Novembre

Brésil 2019

Le Brésil renfile son costume d'hôte

Tim Cahill's volley beats Jasper Cillessen at Brazil 2014
© Getty Images
  • Le Brésil est l'hôte de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2019
  • Ce sera le 4ème tournoi estampillé "FIFA" qu'il organise
  • La Copa América 2019 se déroule également sur son sol

Pays qui respire le football comme peu d'autres dans le monde, le Brésil accueillera un peu plus tard dans l'année un autre grand tournoi de la FIFA. Les quintuples champions du monde commencent à y être habitués, surtout depuis quelques années. Coïncidence du calendrier, l'année même où le géant sud-américain organise la Copa América, il est également l'hôte de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2019.

Ce sera la première fois que le tournoi dans lequel les stars du futur font leurs premiers pas sur la scène internationale se déroule sur le sol brésilien du 26 octobre au 17 novembre.

FIFA.com revient sur les fois précédentes où le Brésil a accueilli un grand tournoi de la FIFA.

Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 1950™

La première Coupe du Monde organisée par le Brésil, la deuxième jouée en Amérique du Sud, s'est déroulée à Rio de Janeiro, Curitiba, São Paulo, Belo Horizonte, Porto Alegre et Recife. Lors du dernier match du tournoi, on assiste à l'un des moments les plus chargés d'émotion de toute l'histoire de la Coupe du Monde, avec l'inoubliable Maracanazo, qui voit l'Uruguay battre les hôtes 2-1 et briser le rêve de millions de Brésiliens.

Cette Coupe du Monde s'est déroulée selon un format qui n'avait jamais été utilisé avant et ne le sera plus, avec une finale quadrangulaire. C'est précisément ce détail qui a rendu le triomphe uruguayen encore plus mythique, car en cas de match nul, c'est le Brésil qui aurait été sacré champion du monde.

Uruguayan forward Juan Alberto Schiaffino (C) kicks the ball past Brazilian goalkeeper Moacyr Barbosa
© AFP

Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™

La Coupe du Monde faisait son retour en Amérique du Sud après 36 ans d'absence, avec 12 villes hôtes et près de 3,5 millions de spectateurs dans les tribunes.

Dès le début, l'ambiance populaire a mis ce tournoi sur les rails de ce qui aurait pu être la revanche par rapport à ce qui s'était passé en 1950. Mais au lieu de cela, le Brésil a vécu un nouveau drame footballistique, avec une défaite en demi-finales contre l'Allemagne, qui remportera le tournoi en battant l'Argentine en finale. Vainqueur logique, qui a contribué aux statistiques remarquables de la compétition.

Les 171 buts marqués en 64 matches, soit le chiffre le plus élevé de l'histoire à égalité avec France 1998, témoignent du succès de cette Coupe du Monde, suivie par trois milliards deux cent millions de téléspectateurs. Le boom technologique s'est également fait sentir : 280 millions de fans l'ont vue en ligne ou sur un appareil mobile.

Tournois Olympiques de Football Rio, 2016

Le football était présent au grand événement du sport mondial qui, pour la première fois, faisait étape en Amérique du Sud. Rio de Janeiro était au centre de l'attention, bien que les Tournois Olympiques féminin et masculin aient également visité Brasilia, Belo Horizonte, Manaus, Salvador et São Paulo, attirant plus d'un million de spectateurs dans les stades.

Pour le Brésil, le dénouement n'aurait pu être plus beau : avec Neymar comme capitaine, les Auriverdes ont remporté l'or olympique pour la première fois de leur histoire et, finalement, ont bien fini par venger les malheurs de la Seleção à domicile en Coupe du Monde.

Les Allemandes ont ponctué une excellente campagne en battant la Suède en finale et en célébrant, comme le pays hôte chez les hommes, la première médaille d'or de leur histoire dans le Tournoi Olympique de Football.

Brazil lay Olympic ghosts to rest
© Getty Images

Articles recommandés