Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Brésil 2019™

Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Brésil 2019™

26 Octobre - 17 Novembre

Brésil 2019 - Îles Salomon

Leai, un but en tête avant de quitter la fête

Raphael Leai, player of Solomon Islands - FIFA U-17 World Cup Brazil 2019
© Getty Images
  • Raphael Leai était dans l’équipe de futsal aux Jeux Olympiques de la Jeunesse de 2018
  • Le Salomonais a été invité à effectuer un test dans un club argentin
  • Il rêve de marquer pour les adieux de son équipe à la Coupe du Monde

Il y a un an, Raphael Leai se rendait pour la première fois en Amérique du Sud afin de participer avec l’équipe nationale de futsal des Îles Salomon aux Jeux Olympiques de la Jeunesse en Argentine. Un an plus tard, il fait son retour sur le continent sud-américain, cette fois avec sur les épaules, le numéro 10 de la sélection salomonaise qui dispute la coupe du Monde U-17 de la FIFA, Brésil 2019™.

Auteur de plusieurs actions individuelles, Leai s’est distingué lors des lourdes défaites des Îles Salomon face à l’Italie (0-5) et au Paraguay (0-7), dans le Groupe F. Malgré ces piètres résultats, le milieu de terrain garde le sourire et demeure optimiste, espérant quitter le tournoi en inscrivant un but face au Mexique ce dimanche 3 novembre à Vitória. "J’aimerais tellement marquer dans ce match. C’est tout ce que je demande, inscrire un but", admet Leai au micro de FIFA.com.

Du futsal au football

Un but au Brésil changerait la donne pour le Salomonais, comme ce fut le cas l’an dernier en Argentine. Leai avait montré un potentiel intéressant, au point d’être convié à l’issue du tournoi à passer un test dans une formation argentine. "Ça n’a pas fonctionné en raison de mon âge. J’avais 16 ans à l’époque et c’était très compliqué à cause des règles internationales en matière de transfert", regrette-t-il.

En Argentine, lors du tournoi de futsal, le Leai eu la chance d’affronter le Brésil (défaite 9-1) et s’est illustré face à la Russie, inscrivant les quatre buts des siens lors de la défaite 10-4. Aujourd’hui, fort de son expérience au Brésil, le milieu de terrain a fait son choix entre les deux sports : "Je pratique à la fois le football et le futsal, mais je veux devenir footballeur professionnel", lance celui qui défend actuellement les couleurs du club néo-zélandais de Wellington, Scots College, où il poursuit également ses études.

Ilia Fedorov #3 of Russial challenges Raphael Leai of Solomon Islands
© Getty Images

Déficit physique

C’est la première fois que les Îles Salomon participent à une compétition FIFA de football à onze, une qualification obtenue grâce à leur seconde place au Championnat d’Océanie U-16. Lors des deux défaites face à l’Italie et au Paraguay, la sélection salomonaise s’est montrée à la hauteur en première période, surtout face aux Italiens lors du match inaugural. Après le repos cependant, les Salomonais n’ont plus pu rivaliser sur le plan physique.

Ils ont ainsi encaissé deux buts dans le dernier quart d’heure face aux Italiens et trois face au Paraguay pendant la même période. Pour Leai, il est évident que les sélections qui possèdent une plus grande expérience internationale sont supérieures physiquement : "Nous savons que nous ne pouvons pas rivaliser à ce niveau-là", avoue l'admirateur de Cristiano Ronaldo, qui vit un rêve éveillé et espère achever son aventure brésilienne sur une bonne note. "Le niveau ici est très élevé. Si je pouvais, je ne rentrerais pas au pays et je resterais ici !", conclut-il en souriant.

Raphael Leai, player of Solomon Islands - FIFA U-17 World Cup Brazil 2019
© Getty Images

Explorer le sujet

Articles recommandés

Degnand Gnonto of Italy U-17 celebrates a scored goal

Brésil 2019 - Italie

Gnonto, la cerise sur le gâteau

01 nov. 2019

Giovanni Reyna of United States waves to the crowd 

Brésil 2019 - États-Unis

Reyna, une histoire de famille

01 nov. 2019