Coupe Du Monde U-17 de la FIFA, Nigeria 2009

06 - 28 octobre

Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2009

Les buteurs se ruent vers l'or

© Action Images

La plupart des attaquants répètent inlassablement que c’est la performance collective qui prime. Sans remettre en cause cette sincérité, tout buteur qui se respecte espère toujours affoler les compteurs pour assurer la victoire des siens. Les jeunes artificiers de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Nigeria 2009, ne font pas exception à la règle.

Au sommet du classement s’est installé un trio de buteurs incroyablement doués, crédités chacun de cinq réalisations : l’Uruguayen Sebastian Gallegos, l’Espagnol Borja et la mobylette nigériane Sani Emmanuel. Si le Sud-américain, qui porte encore un appareil dentaire, devra se contenter de cette moisson plus qu’honorable, ses deux confrères auront tout loisir de bonifier leur capital, dimanche 15 novembre à Abuja.

L'habile Borja disputera avec la Rojita la petite finale dans l’après-midi au National Stadium d’Abuja. En cinq rencontres, le partenaire de Gallegos à l’Atlético de Madrid a marqué dans toutes les situations, y compris un but de consolation à bout portant, à la fin de la demi-finale perdue face au Nigeria, à Lagos. Désormais sans espoir de pouvoir décrocher le titre mondial, l’artilleur fera certainement son possible pour ne pas revenir les mains vides au stade Vicente Calderon. Le Soulier d’or adidas constitue un second choix des plus prestigieux.

Si Borja incarne l’archétype de l’avant-centre qui débute tous les matches de son équipe, ce n’est pas le cas du meilleur buteur nigérian. Emmanuel a assis sa réputation de joker en marquant tous ses buts après être entré en cours de jeu, le plus souvent en seconde période. Véloce et opportuniste, Emmanuel semble prêt à bondir pour aller chercher le trophée de meilleur buteur lors de la grande finale face à la Suisse. "C’est très agréable pour un entraîneur d’avoir à sa disposition un joueur capable d’entrer en jeu à tout moment pour aller marquer", plaisante le sélectionneur nigérian John Obuh à propos de son remplaçant de luxe. Celui-ci a inscrit ses cinq buts en 144 minutes, soit 308 de moins que Borja. Le finisseur de My People tourne donc à une réalisation toutes les 28 minutes environ.

Mais le Soulier d’or de Nigeria 2009 pourrait bien finir là où on ne l’attend pas. Les attaquants helvètes Nassim Ben Khalifa et Haris Seferovic comptent 4 unités chacun avant d’affronter le Nigeria. On retrouve ensuite les Nigérians Stanley Okoro et Edafe Egbedi, ainsi que les Espagnols Sergi Roberto et Adria Carmona avec trois réalisations.

En cas d’égalité à l’issue des rencontres de dimanche, ce sont les passes décisives et les minutes jouées qui permettront de départager les joueurs.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2009

Nigeria 2009 top-scorer race

13 nov. 2009

Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2009

Le Nigeria sera encore là (1:3)

12 nov. 2009

Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2009

La Celeste amère mais fière

11 nov. 2009

Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2009

Premier tournoi, dernière marche (0:4)

12 nov. 2009