Coupe Du Monde U-17 de la FIFA, Nigeria 2009

06 - 28 octobre

Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2009

Les gants en or des Golden Eaglets

© Getty Images

Entre les poteaux du but nigérian, Dami Paul paraît encore plus petit. Le jeune portier des *Golden Eaglets *ne mesure qu'1m73, ce qui peut sembler peu pour un poste qui réclame généralement une certaine stature. Pourtant, tout au long de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Paul a démontré avec brio que le talent pouvait largement compenser les centimètres manquants. Par deux fois, le jeune espoir a fait preuve de réflexes étonnants face aux attaquants espagnols, contribuant ainsi activement au succès (3:1) des siens à Lagos.

Bien entendu, les médias locaux s'attardent principalement sur les magnifiques performances des attaquants Sani Emmanuel et Stanley Okoro. Cela n'empêche évidemment pas notre petit prodige de participer activement au bon parcours du Nigeria. "L'équipe est très dynamique et portée vers l'offensive. Nous nous créons beaucoup d'occasions", explique le gardien de poche au micro de FIFA.comdans les couloirs du stade Teslim Balogun, à l'issue des demi-finales. "Nous pouvons encore progresser dans la finition, cependant. Il faudra être encore plus efficace en finale si nous voulons l'emporter." De toute évidence, Paul mise lui aussi sur le talent offensif de ses partenaires pour faire la différence.

Pourtant, force est de constater que les attaquants espagnols s'étaient montrés très réalistes… jusqu'à ce que leur route croise celle du Nigeria. La *Rojita *affichait même le meilleur bilan de Nigeria 2009 avec 16 buts à son actif. Malgré ces statistiques impressionnantes, il lui aura fallu 83 minutes pour trouver la faille dans la défense nigériane. A ce moment de la partie, la victoire avait déjà fermement choisi son camp. Auparavant, deux superbes interventions de Paul face à Isco à bout portant, puis devant Pablo Sarabia, avaient largement contribué à faire pencher la balance côté nigérian. A chaque fois, le gardien des *Golden Eaglets *a réussi de véritables prouesses. "Je suis content d'avoir réussi ces arrêts car s'ils avaient ouvert le score ou s'ils étaient revenus dans le match, je crois que les choses auraient été plus compliquées pour nous."

A un match du bonheur
Depuis le début du tournoi, le Nigeria fait le bonheur des spectateurs en proposant un jeu spectaculaire et résolument tourné vers l'offensive. La défense n'est cependant pas en reste. Efficaces et inspirés, les partenaires de Paul n'ont cédé qu'à quatre reprises lors de leurs cinq dernières sorties. Le mérite en revient largement au gardien nigérian et à son coéquipier en défense centrale, le capitaine Fortune Chukwudi. "Nous sommes très bons en défense, effectivement", reconnaît le joueur d'Ousford Academy, qui avoue s'inspirer d'Edwin van der Sar sur le terrain. "Nous avons travaillé dur pour cela. C'est avant tout une question de communication. Nous nous parlons sans arrêt afin de pouvoir nous situer les uns par rapport aux autres. Quand nous communiquons bien, nous sommes vraiment difficiles à contourner."

Paul et ses copains ne sont plus qu'à 90 minutes d'un deuxième titre mondial consécutif, le quatrième de l'histoire du Nigeria dans cette tranche d'âge. Pour accomplir cet ultime exploit, les *Golden Eaglets *pourront compter sur le soutien de leurs nombreux supporters. Déçus de la performance de leurs favoris, les spectateurs avaient quitté en masse les travées du stade national à la mi-temps du match contre l'Allemagne, ratant du même coup le superbe retour nigérian. Depuis cet épisode, les habitants d'Abuja, de Bauchi, de Calabar et de Lagos n'ont pas ménagé leurs encouragements. 60 000 personnes sont attendues pour la finale contre la Suisse, qui seront appelées à jouer le rôle de douzième homme. "Le soutien des fans a été incroyable depuis le début", se félicite Paul. "Ils nous suivent partout. Nous avons vraiment très envie de remporter la finale pour leur offrir ce titre. C'est quelque chose qui nous tient vraiment à cœur."

Plus qu'un rêve
Soulever le trophée de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA n'est pas qu'une simple affaire de fierté nationale ou de patriotisme pour le jeune gardien nigérian, comme il le reconnaît lui-même : "Nous avons travaillé dur pour en arriver là. Ce serait un grand honneur pour nous que de pouvoir approcher le trophée. Pour nous, ce match représente le summum de nos ambitions, le plus haut niveau auquel il est possible d'évoluer. Nous allons nous battre tous ensemble pour réaliser notre rêve, comme nous l'avons fait depuis le début du tournoi".

Toutefois, la Suisse n'entend pas se contenter du rôle de faire-valoir. La sélection helvète, qui s'apprête à disputer sa première finale d'un grand tournoi international depuis 1924, compte dans ses rangs deux excellents buteurs, Nassim Ben Khalifa et Haris Seferovic (quatre réalisations chacun). "Nous voulons entrer dans la légende du Nigeria. Pour accomplir notre destinée, nous devrons vaincre la Suisse", conclut Paul en nous adressant un regard plein de détermination qui en dit long sur son état d'esprit.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2009

Nigeria 2009 - Spain - Nigeria 12/11/90

12 nov. 2009

Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2009

Nigeria 2009: November 9th, Korean Republic - Nige...

09 nov. 2009