Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Brésil 2019™

Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Brésil 2019™

26 Octobre - 17 Novembre

Brésil 2019

Oppositions de styles et de continents

Naoufal Bannis of Netherlands celebrates with teammates
© Getty Images
  • Les huitièmes de finale commencent par deux matches à Goiânia
  • Angola - République de Corée : confrontation entre deuxièmes
  • Nigeria - Pays-Bas : la puissance africaine face à la tactique européenne

Aperçu de la journée

La Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Brésil 2019™ entre dans la phase des matches à élimination directe, dans laquelle la poursuite de l'aventure ou le retour à la maison peuvent se jouer sur des détails.

L'Angola et la République de Corée, deuxièmes des Groupes A et C respectivement, seront les premiers à entrer en lice. Présents pour la première fois de leur histoire en huitièmes de finale, les Palanquinhas ont été l'une des belles surprises de la phase de groupes grâce à leur football offensif et plein de fraîcheur. Les Sud-Coréens, solides en défense et efficaces en contre, ont marqué le but le plus rapide du tournoi face au Chili.

La deuxième rencontre met aux prises le Nigeria, vainqueur du Groupe B, et les Pays-Bas, qualifiés parmi les meilleurs troisièmes. Les Nigérians ont flirté avec les mauvais résultats pour finalement réussir deux fois sur trois à renverser des situations mal engagées.

Les Oranjes ont retrouvé leur jeu et efficacité efficacité offensive quand ils ont eu le plus besoin. Alors qu'ils avaient un pied et demi en dehors de la compétition, les Néerlandais ont obtenu leur salut grâce à un succès 4-0 sur les États-Unis qui, combiné aux résultats des autres groupes, leur a permis d'atteindre le deuxième tour de l'épreuve pour la première fois depuis 2005.

Les matches

5 novembre

Huitièmes de finale

Angola - République de Corée (Olímpico/Goiânia, 16h30, heure locale)

Nigeria - Pays-Bas (Olímpico/Goiânia, 20h00, heure locale)

À savoir

  • "Nous allons continuer à travailler dur pour remporter cette compétition car à la maison, aucun autre résultat ne sera accepté." Peter Olawale, attaquant du Nigeria

  • Malgré des styles de jeu très différents, l'Angola et la République de Corée affichent quasiment la même moyenne en termes de possession de balle après trois matches : 45 % pour les Africains, 44 % pour les Asiatiques.

Sontje Hansen in the match against USA - FIFA U-17 World Cup Brazil 2019
© Getty Images

Joueurs à suivre

Sontje Hansen (attaquant, Pays-Bas)
L'attaquant néerlandais s'est distingué dans le match contre les États-Unis en étant l'auteur de deux buts et d'une passe décisive. Le joueur de l'Ajax Amsterdam a eu l'occasion de démontrer son habileté et son efficacité offensive. Face à un Nigeria qui a l'habitude d'attaquer en nombre, Hansen pourrait faire la différence.

Eom Jisung (attaquant, République de Corée)
Avec une passe décisive et un but, il est l'un des attaquants les plus dangereux des Guerriers Taegeuk. Sa rapidité s'adapte bien à une équipe qui cherche à surprendre son adversaire en contre.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Players of Brazil and of Angola enter the field

Brésil 2019

La phase de groupes en chiffres

04 nov. 2019

 Ki Jana Hoever #2 of the Netherlands reacts

Brésil 2019 - Pays-Bas

Hoever n'est plus à un miracle près

03 nov. 2019