Coupe du Monde U-17 de la FIFA, E.A.U. 2013

06 - 28 octobre

Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2013

Quartet en or pour les Golden Eaglets

© Getty Images

LE FILM DU TOURNOI - Le rideau est tombé sur la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, EAU 2013. Le Nigeria a été couronné après sa victoire en finale contre le Mexique. Il devient le seul pays à avoir remporté la compétition quatre fois et dépasse désormais le Brésil, bloqué à trois titres.

Inébranlables, les Nigérians n'ont pas perdu le moindre match jusqu'à la finale, remportée (3:0) dans un Stade Mohammed Bin Zayed d'Abou Dabi comble. La Suède pour sa première participation, grâce à une victoire (4:1) face à l'Argentine, prend la troisième place. Le podium a été entièrement occupé par des équipes du Groupe F.

Surprises à la pelle
Avant le coup d'envoi du tournoi, les pronostics allaient en faveur du Brésil et du Nigeria, en raison de leurs trois couronnes mondiales déjà glanées. Le Mexique voulait conserver son titre et espérait devenir la deuxième équipe à réaliser cet exploit, après le Brésil en 1999. Brésiliens et Nigérians ont répondu présent dans les Groupes A et F, régalant le public de nombreux buts spectaculaires. De son côté, le Japon a dominé le Groupe D avec trois victoires consécutives, avant de se faire éliminer en huitième de finale par la Suède, à la surprise générale. La Russie, championne d'Europe, est également sortie à ce stade de la compétition. Quant à l'Ouzbékistan, champion d'Asie, il a plié face au surprenant Honduras.

"Nous avons vu des matches de qualité. Les équipes étaient bien préparées techniquement et physiquement. Cette compétition est un tremplin pour les jeunes talents. Elle leur permet de progresser sur le plan non seulement sportif, mais également humain", s'est félicité le Président de la Commission d'Organisation de la Coupe du Monde U-17, Rafael Salguero.

Des stars de demain pleines d'ambition
EAU 2013 est entré dans l'histoire comme l'édition la plus prolifique en buts depuis RP Chine 1985, avec 172 buts inscrits, soit une moyenne de 3,44 par match, mieux qu'à Corée 2007. Rien d'étonnant à ce que le Soulier d'Or adidas ait eu de nombreux prétendants. Le Suédois Valmir Berisha l'a finalement emporté avec sept buts, soit une de plus que le Nigérian Kelechi Iheanacho et le Brésilien Boschilia.

Iheanacho a pu néanmoins se consoler avec le Ballon d'Or adidas, grâce à ses ses six buts et sept passes décisives, laissant au Brésilien Nathan le Ballon d'Argent adidas. Le Ballon de Bronze adidas est revenu quant à lui au Mexicain Ivan Ochoa.

Souvenirs, souvenirs...
Les Émirats Arabes Unis ne sont pas près d'oublier le passage de la crème des U-17 et certains de leurs plus fervents partisans, à l'image des supporters nigérians qui ont accompagné leurs protégés à Al Ain, Dubaï et Abou Dabi, lieu de la finale. Leurs chants entonnés après chaque but des Golden Eaglets résonneront encore longtemps dans les stades émiratis.

Les joueurs du Honduras se rappelleront eux aussi longtemps cette édition, où ils ont obtenu leur première victoire en Coupe du Monde U-17, face au pays hôte lors du match d'ouverture. Ils ont ensuite terminé deuxièmes du Groupe A et poursuivi leur route jusqu'en quarts de finale.

Déceptions et révélations
Les Émirats Arabes Unis ont déçu. Les hôtes de la compétition ont enregistré trois défaites de suite et sont sortis par la petite porte dès la phase de groupes. La Croatie n'était pas plus à la fête dans le Groupe C, éliminée de manière précoce, la Russie ayant terminé devant elle parmi les meilleurs troisièmes.

De son côté, la Slovaquie a atteint les huitièmes de finale pour sa première participation. Elle a été éliminée par l'Uruguay, lui-même sorti par le Nigeria en quart de finale. Le Brésil n'avait pas non plus prévu de s'arrêter en quart de finale, alors que l'Argentine a vu son aventure prendre fin dans le dernier carré, avant de baisser les armes face aux Suédois. dans le match pour la troisième place.

Trio magique
Pour la première fois dans l'histoire de la Coupe du Monde U-17, trois équipes du même groupe - la Suède, le Mexique et le Nigeria - sont parvenues en demi-finales. L'Argentine est restée invaincue jusqu'à ce stade, où elle a perdu 0:3 face au Mexique, imitant la Suède face au Nigeria.

La finale, suivie par plus de 20 000 spectateurs, a été l'occasion pour les Golden Eaglets de confirmer leur suprématie avec une nouvelle large victoire face au Mexique, après celle obtenue lors du premier match. Les joueurs de Manu Garba avaient pourtant prévenus tout le monde avant le début des hostilités : "Aucune défense ne peut nous arrêter. Nous savons que la Coupe du Monde est une compétition particulière, mais notre attaque est terrible. Quand elle est en forme, elle peut faire sauter n'importe quelle défense !"

Équipes participantes
Argentine, Émirats Arabes Unis, Brésil, Suède, Irak, Maroc, Mexique, Autriche, Japon, Uruguay, Ouzbékistan, Iran, Italie, Panama, Tunisie, Russie, Slovaquie, Venezuela, Croatie, Canada, Côte d'Ivoire, Nigeria, Nouvelle-Zélande, Honduras.

Classement final
1. Nigeria
2. Mexique
3. Suède
4. Argentine

Villes et stades
Al Ain (Stade Khalifa Bin Zayed), Fujaïrah (Stade de Fujaïrah), Ras El Khaïmah (Stade Emirates), Charjah (Stade de Charjah), Abou Dabi (Stade Mohammed Bin Zayed), Dubaï (Stade Al Rashid).

Buts
172 (moyenne : 3,44 par match)

Meilleurs buteurs
Valmir Berisha (Suède) - 7 buts
Kelechi Iheanacho (Nigeria) - 6
Boschilia (Brésil) - 6 

Prix individuels
Ballon d'Or adidas
: Kelechi Iheanacho (Nigeria)*
Soulier d'Or adidas* : Valmir Berisha (Suède)*
Gant d'Or adidas* : Dele Alampasu (Nigeria)

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2013

UAE 2013 Nigeria celebrations in photos

08 nov. 2013

Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2013

Awards of the FIFA U-17 World Cup UAE 2013

08 nov. 2013