Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Brésil 2019™

Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Brésil 2019™

26 Octobre - 17 Novembre

Brésil 2019

Quatrième sacre auriverde, podium pour les Bleuets

Lazaro of Brazil celebrates with the World Cup Trophy
© Getty Images
  • Le rideau est tombé sur Brésil 2019
  • La Seleção est la deuxième équipe à remporter le trophée à domicile
  • La France troisième grâce à un triplé de Kalimuendo-Muinga

LE FILM DE LA JOURNÉE

La Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Brésil 2019™ s'est terminée sur un air de déjà-vu, avec la remise du trophée au Brésil. La Seleção a coiffé sa quatrième couronne U-17 après s'être imposée en finale 2-1 sur le Mexique à l'Estadio Bezerrao de Brasilia. Les Brésiliens, dont le dernier sacre remontait à 2003, ne sont plus qu'à un titre du record du Nigeria. La Seleçao la deuxième équipe à remporter la compétition à domicile, la première étant le Mexique, il y a huit ans.

Lazaro a encore joué les sauveurs. En demi-finale, il a scellé le retour en force des siens face à la France en inscrivant le but de la victoire à la 89ème minute. En finale, le Brésil s'est trouvé mené à la 66ème minute, quand Bryan Gonzalez a battu le vainqueur du Gant d'Or adidas, Matheus Donelli, d'une superbe tête. Kaio Jorge a égalisé sur penalty 18 minutes plus tard, avant que Lazaro ne fasse la décision d'une volée à la troisième minute du temps additionnel.

Dans le match pour la troisième place, la France a damé le pion aux Pays-Bas à la faveur d'un triplé d'Arnaud Kalimuendo-Muinga. Les deux équipes ont bénéficié du retour de leur capitaine, tous deux absents de la demi-finale. Kenneth Taylor, le maître à jouer oranje, a servi à Mohamed Taabouni la passe de l'ouverture du score. Son homologue français a riposté sept minutes plus tard par une passe en profondeur qui a conduit au premier but de Kalimuendo-Muinga. L'attaquant du Paris Saint-Germain a refait parler la poudre à deux reprises en deuxième période pour offrir le bronze aux Bleuets.

📅 Résultats

Finale

Mexique 1-2 Brésil

Match pour la troisième place

Pays-Bas 1-3 France

Lire également

Brésil 2019 : le tableau du deuxième tour

📌 Les moments-clés

Grâce à la VAR : Le penalty inscrit par Kaio Jorge à la 84ème minute a redynamisé tant son équipe que le public, mais il a bien failli ne pas se matérialiser pour deux raisons. Le tacle glissé d'Alejandro Gomez sur Gabriel Veron dans la surface n'a tout d'abord pas été considéré comme une faute, décision qui a été invalidée par la VAR. Le tir du Brésilien n'a pas trompé le gardien, qui a touché le ballon, mais la puissance de la frappe a propulsé le cuir dans le filet.

Verrou aztèque : Le Mexique doit en grande partie son arrivée sur la dernière marche à son verrou défensif. El Tri n'a concédé aucun but en première période au cours de sa campagne, y compris en finale. Sous la houlette de leur capitaine Eugenio Pizzuto, les Mexicains ont résisté aux assauts des Brésiliens emmenés par Veron et Kaio Jorge, et ont même réussi à prendre l'avantage en deuxième période avant de céder à la pression adverse.

Puissance de feu française : Arnaud Kalimuendo-Muinga est le deuxième Bleuet à inscrire trois buts dans un même match à Brésil 2019, après Nathanaël Mbuku, auteur d'un triplé en phase de groupes. Aucune autre équipe n'a enregistré deux triplés. La France affiche l'une des meilleures attaques du tournoi. Au deuxième tour, les protégés de Jean-Claude Giuntini ont vaincu l'Australie (4-0) et l'Espagne (6-1), avant de s'incliner devant les hôtes en demi-finale.

📱 Brésil 2019

Twitter | Facebook | Instagram

Explorer le sujet

Articles recommandés

Henri of Brazil lifts the World Cup Trophy 

Brésil 2019

Le Brésil sacré chez lui (1-2)

18 nov. 2019

Brésil 2019 : Pays-Bas 1-3 France

Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2019

Brésil 2019 : Pays-Bas 1-3 France

17 nov. 2019