Coupe Du Monde U-17 de la FIFA, Nigeria 2009

06 - 28 octobre

Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2009

Seferovic : "Nous voulons le titre"

© Getty Images

Pour remporter des titres, il faut faire preuve d'une détermination hors du commun. En croisant le regard du jeune Haris Seferovic, on comprend immédiatement que l'attaquant de pointe de la sélection helvète ne manque pas de caractère. Grâce à son sang-froid et à son réalisme, le pensionnaire du Grasshopper Zurich a déjà mené son équipe jusqu'en finale de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2009. Les Suisses ne sont plus qu'à 90 minutes d'un exploit historique et Seferovic sait exactement ce à quoi s'attendre.

"Nous sommes en finale, c'est tout simplement incroyable ! Mais nous n'avons pas encore réalisé notre rêve. Maintenant, nous voulons ramener le trophée à la maison." Dès les premiers échanges avec FIFA.com,l'attaquant suisse ne fait aucun mystère de ses ambitions. Avec une telle attitude, les Confédérés pourraient bien réussir à mettre en difficulté une sélection nigériane qui n'a eu de cesse d'impressionner observateurs et adversaires depuis le début de la compétition.

"Pratiquement invincibles"
Pour sa première participation à l'épreuve suprême dans cette classe d'âge, la Suisse a su déjouer tous les pronostics en proposant un football dynamique et efficace. Sa dernière victime en date n'est autre que la Colombie, étrillée 0:4 en demi-finale. Seferovic, qui a retrouvé le chemin des filets contre les Sud-américains, sait mieux que personne que son équipe aura besoin de tout ses talents, de toute sa rigueur et de toute son énergie pour venir à bout de son dernier adversaire. "Le match contre la Colombie va servir de référence", prédit-il. "Si nous jouons comme nous l'avons fait en demi-finale, nous serons pratiquement invincibles."

Le jeune prodige d'origine bosnienne fait évidemment partie des piliers de la sélection dirigée par Dany Ryser. Seferovic avoue volontiers prendre modèle sur Zlatan Ibrahimovic, l'attaquant suédois du FC Barcelone. Il faut dire que les deux hommes ont bien plus en commun que leurs racines balkaniques : tous deux s'appuient sur leur superbe technique individuelle, leur excellente vision du jeu et leur sens du but pour semer la panique dans les défenses adverses. Avec déjà quatre réalisations à son actif, le Suisse peut encore espérer décrocher le Soulier d'or adidas. "Bien entendu, je serais ravi de finir meilleur buteur de la compétition", avoue-t-il, "mais ce qui compte vraiment, c'est d'être sacré champion du monde. Dans l'idéal, l'un va avec l'autre."

*Un duo magique *A l'heure d'affronter le Nigeria en finale, Seferovic ne cherche aucunement à esquiver ses responsabilités. Conscient de compter parmi les joueurs capables de faire basculer le sort de la rencontre, il se prépare en conséquence. Ses talents de buteur pourraient permettre à la Suisse de réaliser ce qu'aucune équipe n'a été capable d'accomplir depuis 2003 : battre les *Golden Eaglets. *"Je suis en pleine forme. Je me sens très bien et à chaque fois que j'entre sur le terrain, je sais que je vais me procurer des occasions. En ce moment, tout nous réussi et je marque régulièrement", explique le jeune homme. "Nous ne nous posons pas trop de question sur le Nigeria. De toute façon, nous donnons toujours le meilleur de nous-mêmes, quel que soit l'adversaire !"

Cependant, notre interlocuteur n'ignore pas qu'il aura besoin de l'aide de tous ses coéquipiers pour détrôner le Nigeria. En attaque, il bénéficiera de la présence à ses côtés de Nassim Ben Khalifa, également auteur de quatre buts. "Nassim et moi formons un excellent duo. Nous nous trouvons les yeux fermés. Chacun sait connaît exactement les déplacements de l'autre. Ca aide pour servir son partenaire dans les meilleures conditions." Les deux jeunes gens, qui se côtoient depuis un an et demi au Grasshopper, ont eu tout le temps de parfaire leur association. Avec une telle doublette, la Suisse semble en mesure de poser des problèmes à n'importe quelle équipe.

Joindre les actes à la parole"Nassim et Haris sont exceptionnels. Grâce à eux et à notre défense renforcée, nous formons une équipe difficile à manœuvrer", explique Ricardo Rodriguez au micro de FIFA.com. Présentés comme de simples outsiders au coup d'envoi de l'épreuve, les internationaux suisses paraissent fiers de la façon dont ils ont mené leur barque jusqu'à la finale, sans jamais négliger la manière. De son côté, Seferovic se rend compte qu'on ne vit pas tous les jours pareille aventure au niveau mondial : "Notre parcours est vraiment fantastique. Tout le monde s'entend parfaitement au sein du groupe et chaque joueur est prêt à tout donner pour ses coéquipiers. En ce moment, nous surfons sur une vague d'euphorie !"

Il ne manque plus qu'une victoire aux Suisses pour entrer définitivement dans la légende. La tâche s'annonce cependant difficile. En effet, si la Suisse a largement bénéficié du soutien du public, séduit par son jeu offensif et rafraîchissant, la finale se déroulera dans un tout autre contexte. Les 60 000 spectateurs d'Abuja seront évidemment entièrement acquis à la cause nigériane. Seferovic et ses coéquipiers devront donc apprendre à évoluer dans un climat moins favorable. A en juger par le regard d'acier de l'attaquant helvète, les protégés de Ryser possèdent suffisamment de caractère pour ne pas se laisser impressionner. "Nous allons gagner", promet-il. Depuis le début du tournoi, de nombreuses équipes ont appris à leurs dépens que le Suisse tient souvent ses engagements.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2009

Qui sera champion du monde U-17 ?

13 nov. 2009

Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2009

Les secrets de Siegrist

10 nov. 2009

Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2009

Ben Khalifa, un "fils de" Ronaldo

03 nov. 2009

Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2009

Nigeria 2009 - Colombia - Switzerland 12/11/90 - L...

12 nov. 2009

Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2009

Nigeria 2009: November 8th, Switzerland - Italy, I...

08 nov. 2009

Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2009

Switzerland - Germany, Lagos, 4 November

04 nov. 2009

Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2009

L’Ogre et le Petit Poucet

12 nov. 2009