Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Brésil 2019™

Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Brésil 2019™

26 Octobre - 17 Novembre

Brésil 2019

Stars et stats de la Coupe du Monde U-17

Antonio Briseno Mexico lifts the FIFA U-17 World Cup Mexico 2011 Fin
© Getty Images
  • La Coupe du Monde U-17 de la FIFA débute le 26 octobre
  • Le Nigeria est l’équipe la plus titrée, avec cinq victoires
  • Tout ce qu'il faut retenir des éditions précédentes

Alors que le Brésil se prépare à accueillir la 18ème édition de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, les 24 équipes en lice et leurs joueurs rêvent déjà d’inscrire leurs noms en lettres d’or dans l’histoire du tournoi.

FIFA.com vous offre un aperçu des enjeux de Brésil 2019, dont le coup d’envoi sera donné le 26 octobre.

Les favoris

Le Nigeria est l’équipe la plus titrée dans cette tranche d’âge. Sacrés pour la dernière fois au Chili en 2015, les Africains ont déjà remporté la compétition à cinq reprises. Les Super Eaglets ont triomphé lors de l’édition inaugurale, organisée par la RP Chine en 1985. Ils comptent huit apparitions en finale au total.

Le Brésil affiche quant à lui cinq participations à la finale et trois couronnes mondiales. Les Sud-Américains devancent même les Nigérians au nombre de victoires, 53 contre 46. Ces deux équipes sont en outre les seules à avoir défendu leur titre avec succès par le passé : le Brésil s’était imposé pour la deuxième fois de suite en Nouvelle-Zélande, en 1999, tandis que le Nigeria a pris sa propre succession au Chili, en 2015.

Deux autres pays ont réussi à inscrire leurs noms à plusieurs reprises au palmarès de l’épreuve, le Mexique (2005 et 2011) et le Ghana (1991 et 1995). Si *El Tri* sera bien présent au Brésil pour défendre ses chances, les Black Starlets et l’Angleterre, tenante du titre, feront partie des grands absents.

Les nouveaux venus

Trois équipes vont faire leurs débuts en Coupe du Monde U-17 : l’Angola, le Sénégal et les Îles Salomon. À ce jour, 82 associations nationales ont pris part à cette compétition. Parmi les 24 pays qui ne comptent qu’une seule qualification, la Suisse est la seule à s’être imposée. En 2009 au Nigeria, la sélection helvète avait soulevé le trophée, à la surprise générale.

La CAF envoie cette année deux nouveaux représentants en phase finale, mais le football africain peut s’enorgueillir d’une grande tradition en Coupe du Monde U-17. En effet, sept des 17 éditions précédentes ont été remportées par le Nigeria et le Ghana.

Objectif "but"

Le Brésilien Adriano, le Mexicain Carlos Vela et, plus près de nous, le Nigérian Victor Osimhen ont terminé meilleurs buteurs de la Coupe du Monde U-17, avant d’intégrer leur équipe nationale. Le dernier nommé détient toujours le record de buts sur une édition, avec dix réalisations lors de Chili 2015.

Quatre joueurs ont inscrit deux triplés sur une même édition : l’Anglais Rhian Brewster (2017), l’Ivoirien Souleymane Coulibaly (2011), le Français Florent Sinama-Pongolle (2001) et l’Allemand Marcel Witeczek (1985).

Le berceau des stars

Au total, 210 joueurs ayant participé aux 17 éditions de la Coupe du Monde U-17 disputées à ce jour se sont ensuite produits en Coupe du Monde de la FIFA™. On trouve parmi eux quelques grands noms comme Carlos Tevez, Neymar ou Kaka. Toutefois, un seul homme a remporté les deux compétitions : le Brésilien Ronaldinho. Les Espagnols Cesc Fabregas et David Silva ont bien failli rééditer l’exploit. Les deux hommes s’étaient inclinés en finale de la Coupe du Monde U-17 2003, avant de décrocher le titre suprême sept ans plus tard, en Afrique du Sud.

La liste des champions du monde passés par la Coupe du Monde U-17 ressemble à un who’s who du football mondial : Emmanuel Petit, Gianluigi Buffon, Alessandro Del Piero, Xavi et Toni Kroos.

Fabregas (2003) et Kroos (2007) ont tous les deux obtenu le Ballon d’Or adidas, décerné au meilleur joueur du tournoi. Parmi les autres lauréats de cette prestigieuse récompense, on trouve l’Américain Landon Donovan (1999), devenu depuis le co-meilleur buteur de l’histoire de la sélection américaine. Il y a deux ans en Inde, cet honneur était revenu à Phil Foden, le jeune prodige de Manchester City.

Documents connexes

Explorer le sujet

Articles recommandés

Gianfranco Facchineri of the Canada U-17 national team celebrates

Brésil 2019 - Canada

Un grand retour pour une grande première ?

14 oct. 2019