Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Corée 2007

06 - 28 octobre

Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2007

Toni Kroos, le chaînon manquant de l'Allemagne

Un but et une passe décisive lors de la victoire 2:1 sur le Ghana au terme du match pour la troisième place ont fini par convaincre la presse spécialisée... Toni Kroos avait décidément tout pour repartir avec le Ballon d'or adidas de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Corée 2007.

Le prix qui récompense le meilleur joueur de la compétition revient ainsi à une jeune promesse bien éloignée du footballeur allemand type. En Asie, Toni Kroos a fait preuve d'une habilité et d'une vision du jeu à rendre vert de jalousie le plus hardi des footballeurs sud-américains. Certes, on en espérait pas moins du capitaine d'une sélection, mais de là à s'attendre aussi à cinq buts et quatre passes décisives... Troisième meilleur buteur de la compétition, le milieu de terrain repart également du Pays du matin calme avec le Soulier de bronze adidas.

Quelques minutes après avoir reçu ses deux récompenses, Kroos a accordé une interview exclusive à FIFA.com.

Comment vous sentez-vous avec ces deux récompenses ?
Super bien, évidemment ! Je suis très content de mes prestations tout au long du tournoi, mais j'y renoncerais volontiers contre le titre mondial pour ma sélection. Cela dit, c'est un grand honneur d'avoir reçu ces deux prix.

Vos cinq buts vous étonnent-ils ?
Pas vraiment... C'est une caractéristique de mon jeu, même si je n'espérais peut-être pas en marquer autant en Coupe du Monde. Cinq buts en sept matches, c'est une bonne moyenne. Je suis content.

Vous vous êtes montré à la hauteur des attentes. Qu'en pensez-vous ?
Eh bien, je dois reconnaître qu'avant la compétition, je sentais que je pouvais jouer à un bon niveau, le même que certains des joueurs de grand renom qui allaient venir en Corée. Mais ce n'est que pendant le tournoi que je me suis rendu compte que j'étais capable de gérer la pression autour de moi et d'apporter quelque chose à l'équipe. Je suis donc très satisfait de mon rendement. Mais ce qui me surprend le plus, c'est d'avoir été élu parmi ces quatre ou cinq footballeurs réputés.

De l'avis général, votre sélection a pratiqué un football technique très éloigné du style allemand ? Qu'en pensez-vous ?
Nous connaissons ce stéréotype. Au début, nous jouions comme ça, en misant tout sur le physique. Puis nous avons réalisé que nous pouvions produire un autre type de football en attaquant plus et en contrôlant mieux le ballon. Notre grand défi a donc été de réunir les deux caractéristiques pour devenir une équipe plus complète. Et je crois que nous y sommes parvenus.

Comment envisagez-vous l'avenir de ce groupe ?
Nous nous sommes rassemblés juste le temps qu'il fallait pour préparer ce tournoi et, au fil des jours, l'équipe a trouvé son meilleur niveau. Certains continuerons avec la sélection, d'autres non, mais je suis sûr que si le groupe reste plus ou moins le même, l'Allemagne peut espérer de grandes choses.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2009

Des espoirs qui tiennent leurs promesses

18 oct. 2007