Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Brésil 2019™

Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Brésil 2019™

26 Octobre - 17 Novembre

Brésil 2019 - Japon

Toyama, vers les sommets et au delà

Japan U17 team forward Shoji Toyama (Right second) is poised to take a shot
© Others
  • Shoji Toyama est le meilleur buteur du Japon
  • Cinq buts lors des qualifications pour Brésil 2019
  • L’attaquant de Gamba Osaka veut aider son pays à aller plus loin

Auteur de brillantes performances au Werder Brême et en équipe du Japon, Yuya Osako jouit d'une popularité exceptionnelle. Son but décisif contre la Colombie en Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™ avait fait des Samouraïs Bleus la première sélection asiatique à battre un adversaire sud-américain dans la compétition mondiale.

Parmi ses admirateurs figure Shoji Toyama, international U-17, décidé à marcher sur ses traces. "Osako a réussi de grandes choses à l’étranger. Je veux apporter ma contribution et faire en sorte que les gens, partout dans le monde, sachent que les footballeurs japonais ont du talent", annonce l’attaquant de 16 ans au micro de FIFA.com

Toyama a montré son potentiel durant le Championnat U-16 de l'AFC 2018. Le pensionnaire de Gamba Osaka a bouclé la compétition avec le titre de meilleur buteur (ex aequo). Ses cinq réalisations ont permis au Japon de s’offrir sa troisième couronne continentale et de valider son billet pour la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Brésil 2019, qui aura lieu en octobre.

Au-delà des statistiques, c’est la confiance et l’audace de Toyama devant le but adverse qui lui ont permis de s’imposer comme l’une des principales révélations du tournoi. À l’approche de sa première Coupe du Monde, Il espère confirmer sur la scène mondiale. Jusqu’à présent, le Japon n’a jamais dépassé les quarts de finale dans cette compétition, ces deux apparitions à ce niveau s’étant soldées par autant d’échecs, en 1993 et 2011.

"S nous voulons réussir, nous devons prendre conscience qu’il nous reste des progrès à accompli", admet, Toyama convaincu que son équipe peut forcer les portes du dernier carré. "Le pressing et les appels seront les clés qui nous permettront de nous créer des occasions. Il va falloir utiliser au mieux les deux mois qui nous restent pour bien nous préparer. Nous irons au Brésil avec l'intention de briller."

Shoji Toyama of Japan U-16 runs with the ball
© imago

Un choc entre champions

Le Japon débutera son parcours face aux Pays-Bas, champions d’Europe en titre, avant de défier les États-Unis, finalistes malheureux du tournoi continental organisé par la CONCACAF. Toyama et ses partenaires boucleront la phase de groupes contre le Sénégal, nouveau venu dans cette compétition.

"Personnellement, je pense que c’est une bonne chose d’affronter d’entrée l’équipe la plus forte du groupe", confie le buteur à propos de ce match attendu. "C’est un choc entre champions. J’ai vu quelques images et les Néerlandais sont un cran au-dessus de nos autres adversaires. Ils m’ont paru plus performants à tous les niveaux, physiquement et techniquement."

"Les États-Unis sont aussi très forts et nous avons affronté le Sénégal chez nous, en amical, l’année dernière. Il nous avait dominé physiquement et nous avions perdu 2-0. Mais l’expérience acquise durant ce match nous sera très utile quand nous les rencontrerons à nouveau au Brésil", conclut-il.

Explorer le sujet

Articles recommandés