Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Mexique 2011

06 - 28 octobre

Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2011

El Tri au rendez-vous avec son destin

© Getty Images

À compter du jour où le stade Azteca a été désigné pour accueillir la finale de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, tous les habitants, amateurs de football ou non, ne rêvaient que d’une chose : voir le Mexique arriver en finale. C’est justement ce qu’a accompli l’équipe de Raul Gutierrez, qui est même allée plus loin en battant l’Uruguay 2:0 dans l’ultime match, avec un bilan impeccable de sept succès en autant de rencontres dans la compétition. Le chiffre de près de 100 000 spectateurs enregistré pour la finale constitue un nouveau record pour la compétition mondialiste U-17.

Solide dans tous les compartiments du jeu, la jeune formation *tricolore *se préparait depuis plus d’un an pour l’événement et ce souci du détail a payé. Sous l’impulsion de Carlos Fierro et Marco Bueno, ses artificiers maison, le Mexique a fait carton plein en phase de groupes, battant la RDP Corée après avoir été mené d’un but, avant de dominer le Congo puis les Pays-Bas, champions d’Europe.

Au cours de la deuxième phase, le Panama, la France et l’Allemagne ont courbé l’échine face au maître des lieux. En finale le 10 juillet, un énorme défi s’annonçait face à l’Uruguay, adepte d’un football plus tactique et davantage basé sur la contre-attaque par rapport à ce que l’on voit généralement dans cette catégorie d'âge. La Celeste n’a pas manqué d’offrir une fière résistance, trouvant par deux fois les montants, mais c’est finalement le Mexique qui a levé les bras au ciel, raflant au passage son deuxième sacre U-17 en l’espace de six ans.

"Cette équipe est spéciale", confie le sélectionneur Gutierrez, ancien défenseur international de son état. "J’adore cette équipe, j’adore mon métier et c’est une journée fabuleuse." Comme pour mieux souligner la domination du Mexique, trois des protégés de Gutierrez ont glané des distinctions individuelles, Julio Gomez, Jorge Espericueta et Carlos Fierro étant désignés respectivement Ballon d’Or, Ballon d’Argent et Ballon de Bronze adidas.

Puissanceallemande et vista ouzbek
De nombreuses sélections participaient pour la première fois à l’épreuve. Après des années d’instabilité politique, le Rwanda est parvenu à se qualifier pour la phase finale et a même obtenu un point dans un Groupe C très relevé à Pachuca. Le Panama a atteint les huitièmes de finale après des prestations convaincantes. Parmi les novices, c’est l’Ouzbékistan qui a été le plus impressionnant, avec un jeu court aussi élégant qu’efficace. Mais les Centrasiatiques ont dû rendre les armes en quart de finale devant le pragmatisme de l’Uruguay.

Les spectateurs de Pachuca ont assisté à un autre événement historique. Le gardien du Canada Quillan Roberts a réussi à arracher le nul pour son équipe contre l’Angleterre d’un long dégagement, qui a rebondi à près de trois mètres de haut pour lober l'infortuné portier britannique. C’est la première fois qu’un gardien marque un but en compétition FIFA sur gazon.

Mais la liste des équipes dignes de figurer au tableau d’honneur ne s'arrête pas là. L’Allemagne a eu le meilleur rendement offensif de la compétition avec 24 réalisations en sept matches, dont six grâce au seul Samed Yesil, auteur par ailleurs de cinq passes décisives. Les protégés de Steffen Freund ne se sont inclinés que 2:3 en demi-finale à Torreon face au pays hôte, à l’issue d’une rencontre dantesque. Le Brésil, pour sa part, a régalé le public de Guadalajara en phase de groupes avec des artistes tels qu’Adryan, Lucas Piazon ou Ademilson, avant de buter sur un Uruguay organisé en demi-finale (0:3).

Nations participantes
Burkina Faso, Congo, Côte d'Ivoire, Rwanda, Australie, Japon, RDP Corée, Ouzbékistan, République tchèque, Danemark, Angleterre, France, Allemagne, Pays-Bas, Canada, Jamaïque, Mexique, Panama, États-Unis, Nouvelle Zélande, Argentine, Brésil, Équateur, Uruguay

Classement
1. Mexique
2. Uruguay
3. Allemagne
4. Brésil
Villes hôtes (stades)
Guadalajara (Estadio Guadalajara), Mexico (Estadio Azteca), Monterrey (Estadio Universitario), Morelia (Estadio Morelos), Pachuca (Estadio Hidalgo), Queretaro (Estadio Corregidora), Torreon (Estadio Torreon)

Nombre de buts
158 (soit une moyenne de 3,04 buts par match)

Classement des buteurs
1. Soulymane Coulibaly (CIV) : 9 buts
2. Samed Yesil (GER) : 6
3. Adryan (BRA), Ademilson (BRA), Yassine Benzia (FRA) : 5

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2011

Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2011 : Prix et Réco...

11 juil. 2011

Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2011

Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2011 : Célébrations...

11 juil. 2011

Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2011

Mexique 2011 - Finale - Uruguay-Mexique

11 juil. 2011

Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2011

Mexique 2011 - Brésil 3:4 Allemagne

10 juil. 2011