Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Brésil 2019™

Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Brésil 2019™

26 Octobre - 17 Novembre

Brésil 2019 - Nouvelle-Zélande

Van Hattum reprend l'entreprise familiale

New Zealand's Oskar Van Hattum (L) during the 2018 OFC U-16 Championship
© OFC
  • Oskar Van Hattum est le quatrième membre de sa famille à représenter la Nouvelle-Zélande
  • Son oncle a joué contre le Brésil lors de la Coupe du Monde 1982
  • La Nouvelle-Zélande affrontera le Brésil dans la Coupe du Monde U-17 2019

Les familles de footballeurs ne manquent pas en Nouvelle-Zélande. Les Rufer, Armstrong, De Jong et autres Fallon ont produit nombre d'internationaux au fil des générations. Mais la longue lignée est celle des Van Hattum, dont l'histoire est loin d'être terminée.

À 17 ans, Oskar van Hattum s'apprête à disputer la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Brésil 2019. L'attaquant, qui s'est illustré l'an dernier dans les qualifications de l'OFC, est le quatrième Van Hattum à défendre les couleurs nationales. Le plus célèbre, son oncle Frank, faisait partie de l'équipe qui s'est qualifiée contre toute attente pour la Coupe du Monde de la FIFA 1982™. Ses tantes Grazia et Marie-Jose ont toutes deux porté le maillot des Football Ferns. Son père, Terry, a joué dans la plus grande compétition de clubs néo-zélandaise, tout comme son cousin Nick.

La dynastie footballistique remonte au grand-père d'Oskar, Frits van Hattum, venu des Pays-Bas pour s'installer en Nouvelle-Zélande au début des années 1950. Sans doute contrarié par l'écrasante prédominance des poteaux de rugby sur les terrains de la région, il a introduit le football dans les écoles de Taranaki. En tant qu'entraîneur, il a contribué à lancer la carrière de plusieurs gardiens, dont ses enfants.

Brazil's Socrates tries to score past New Zealand's Frank van Hattum at the 1982 FIFA World Cup
© imago

Histoire de famille, histoire de Brésil

Le football a donc logiquement toujours fait partie de la vie d'Oskar. "J'ai commencé à taper dans un ballon alors que je pouvais à peine marcher. Je m'y suis mis jeune", confie-t-il à FIFA.com. "Je ne me souviens pas d'une époque où l'on ne parlait pas foot à la maison et il y avait toujours un ballon qui traînait chez nous. La participation de Frank à la Coupe du Monde a montré qu'il était possible d'aller loin dans le football, c'est très motivant."

L'une des anecdotes préférées de la famille est un but d'anthologie encaissé par Frank van Hattum : le magnifique ciseau retourné de Zico, l'une des plus belles réalisations de sa carrière, à Espagne 1982. Le match face aux virtuoses du Brésil - Falcao, Eder, Socrates, Zico et consorts - reste une référence dans l'histoire du football néo-zélandais.

Aujourd'hui, le benjamin des Van Hattum se prépare à vivre sa propre expérience brésilienne. La Nouvelle-Zélande a été versée dans un groupe composé de l'Angola, du Canada et de l'équipe hôte. "Affronter le Brésil sur ses terres me motive particulièrement", se réjouit l'attaquant. "Pour un enfant, il n'y a pas de plus beau rêve que de jouer et de marquer pour son pays en Coupe du Monde."

New Zealand celebrate winning the 2018 OFC U-16 Championship
© OFC

S'inspirer des filles

Van Hattum se rendra au Brésil inspiré non seulement par les accomplissements de sa famille, mais aussi par les récentes performances des Kiwis, de plus en plus souvent présents au deuxième tour des tournois de la FIFA. En témoigne la troisième place décrochée par la Nouvelle-Zélande à la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2018.

"Nous savons que ce sera difficile, mais nous pensons avoir toutes les chances de sortir du groupe", affirme Van Hattum, l'un des 12 joueurs de Wellington Phoenix candidats à la sélection. "Nous espérons continuer sur la lancée du succès des filles U-17. Si elles peuvent le faire, nous aussi", conclut-il.

La Nouvelle-Zélande dans les tournois juniors de la FIFA

  • Coupe du Monde U-17 : huitièmes de finale (2009, 2011, 2015)
  • Coupe du Monde Féminine U-17 : troisième (2018)
  • Coupe du Monde U-20 : huitièmes de finale (2015, 2017, 2019)
  • Coupe du Monde Féminine U-20 : quarts de finale (2014)

Explorer le sujet

Articles recommandés