PRÉSENTATION DE LA JOURNÉE - Les deux premières journées des Groupes E et F ont permis de dégager deux qualifiés pour les huitièmes de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Inde 2017 et la troisième levée livrera le verdict non seulement de ces deux poules, mais également de l’identité des quatre meilleurs troisièmes de la première phase.

La France, déjà assurée de sortir du Groupe E, voudra assurer la première place pour rester à Guwahati à condition de faire au moins match nul contre le Honduras, qui pourrait aussi s’en contenter. Mais une victoire permettrait d’éviter les calculs, tout comme pour le Japon contre la Nouvelle-Calédonie, dont les chances de survie sont plus qu’hypothétiques.

L’Angleterre a déjà la qualification en poche, mais devra éviter la défaite contre l’Irak, deuxième, pour éviter de perdre la pole du Groupe F. Quant au Mexique et au Chili, ils doivent absolument s’imposer, sans même être sûrs que cela suffirait pour atteindre le deuxième tour.

Les matches
Groupe E
France - Honduras (Indira Gandhi Athletic Stadium, Guwahati)
Japon – Nouvelle-Calédonie (Vivekananda Yuba Bharati Krirangan, Kolkata)

Groupe F
Mexique - Chili (Indira Gandhi Athletic Stadium, Guwahati)
Angleterre - Irak (Vivekananda Yuba Bharati Krirangan, Kolkata)

Suivre les matches
#U17WC sur : FIFA.com | Twitter | Facebook | Instagram

À savoir

1. 
La course à la qualification occupe tous les esprits, mais celle au Soulier d’Or adidas récompensant le meilleur buteur du tournoi pourrait aussi s’accélérer lors de cette journée. Les cinq meilleurs artificiers actuels du tournoi vont en effet disputer leur troisième match et certains seront même en confrontation directe. Le Français Amine Gouiri, premier avec 4 buts et 1 passe décisive, défie Patrick Palacios, cinquième (3 buts), pendant que Jadon Sancho, deuxième (3 buts, deux passes) croise le fer avec Mohamed Dawood, quatrième (3 buts). Enfin, Keito Nakamura (3 buts, 1 passe) tentera d’augmenter son total face à la Nouvelle-Calédonie.

2. La semaine a été difficile pour le football chilien. La sélection A a fait une croix sur la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™ après une défaite 0:3 au Brésil, et une combinaison de résultats défavorables dans les autres rencontres. Quant aux U-17, ils ont concédé deux lourdes défaites en autant de rencontres disputées en Inde. Les joueurs de Hernan Caputto devront battre le Mexique pour redonner le sourire à leurs supporters, mais aussi pour avoir une mince chance de se qualifier pour les huitièmes ou, au pire, de quitter l’Inde sur une bonne note.

3. Si l’Angleterre a brillé jusqu’à présent, elle doit en partie à Jadon Sancho. Malheureusement, elle va devoir apprendre à vivre sans lui. En effet, son club du Borussia Dortmund avait accepté de libérer sa pépite pour le tournoi, mais uniquement pour la phase de groupe. L’attaquant, qui avait déjà rejoint sa sélection avec quelques jours de retard, la quittera également en avance. La rencontre face à l’Irak est donc la dernière disputée par Sancho en terres indiennes, et il espère offrir à ses coéquipiers la première place du groupe comme cadeau d’adieu.

La stat
1 -
Comme le nombre de confrontations entre le Mexique et le Chili dans l’histoire de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA. El Tri s’était facilement imposé 4:1 en huitième de finale de l’édition 2015. Celle-ci se déroulait … au Chili ! De quoi motiver la Rojita à prendre une revanche deux ans plus tard ?

Entendu…
"Cette équipe de France sait tout faire : les attaques placées, les contre-attaques, les coups de pieds arrêtés, tout ! Elle ne joue pas comme une sélection U-17, mais comme une sélection A. Il faudra que nous fassions le match parfait pour parvenir à les inquiéter et obtenir ce que nous voulons : la qualification" - José Valladares, sélectionneur du Honduras