Le Nigeria s’est imposé contre le Japon, à Augsbourg le 17 juillet, pour le compte de la deuxième journée du Groupe C de la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA. Les Africaines ont ainsi fait un grand pas vers les quarts de finale.

Les deux équipes le savaient : les trois points revêtaient une importance capitale pour la suite de leur parcours dans cette Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA. Aussi le match commence-t-il sur des bases élevées, les assauts se succédant sans relâche des deux côtés du terrain. C’est au moment où les défenses commencent à prendre leurs marques que le premier but intervient, en faveur du Nigeria. Sur un centre dans la surface d’Ebere Orji, Shoko Yamada et la gardienne Erina Yamane communiquent mal. Plus vive, Amarachi Okoronkwo bondit sur l’occasion pour ouvrir le score (1:0, 6’).

Le coup est rude pour les Japonaises, qui se retrouvent encore menées au score après l'avoir été par les Mexicaines. La situation va s’empirer pour les Asiatiques, qui vont encaisser un deuxième but. Capable de jouer indifféremment dans les deux couloirs, Orji prend la défense de vitesse et adresse un centre dans la course de Desire Oparanoize. Résultat : troisième passe décisive d’Allemagne 2010 pour la centreuse et deuxième réalisation du tournoi pour la buteuse (2:0, 17’). Les Nadeshiko sont assommées. Elles ont beau mettre beaucoup de cœur à l’ouvrage, elles manquent cruellement d'efficacité dans les trente derniers mètres. Quant aux Nigérianes, elles se contentent de gérer la possession de balle et de procéder par contres.

Les Japonaises s’exposent
Après le repos, le Japon jette toutes ses forces dans la bataille. Coup sur coup (49’ et 50’), Natsuki Kishikawa et Mana Iwabuchi se procurent des occasions qui donnent du baume au cœur à leur équipe. Les Africaines répliquent du tac-au-tac en contre sur une superbe action individuelle d’Esther Sunday, hélas gâchée par une frappe ratée de Soo Adekwagh (51’). Les filles du Pays du soleil levant ne trouvent pas la faille et les Nigérianes maîtrisent la situation, jusqu’à ce qu’Iwabuchi profite d’une erreur d’Alaba Jonathan pour réduire la marque (2:1, 62’).

Le match devient alors fou, avec des Nippones qui tentent le tout pour le tout. Dans leur quête d’égalisation, elles laissent cependant des trous derrière elles ; du pain bénit pour une croqueuse d’espaces comme Orji… Après un nouvel exploit personnel (76’), la numéro 8 exécute une centre au cordeau pour Cecilia Nku, dont la tentative est bien neutralisée par Yamane (82’). Dans les derniers instants, Oparanoize a l’occasion de mettre le troisième but africain puis Iwabuchi d’égaliser, mais le score en reste là.

Après son premier succès à Allemagne 2010, le Nigeria compte quatre points et se rapproche des quarts de finale, dans l’un des groupes les plus ouverts de la compétition. Quant au Japon, il reste bloqué à un point, mais il n’est pas encore éliminé mathématiquement. Tout se décidera le mercredi 21 juillet, avec le Japon - Angleterre de Bielefeld et le Nigeria - Mexique de Bochum.