Face à un Paraguay débutant dans la compétition, la Nouvelle-Zélande a fait parler son vécu de quatre participations à la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA -avant Canada 2014 - pour prendre le meilleur départ possible dans le Groupe D.

Les Océaniennes n’ont pourtant pas beaucoup mieux joué que les Sud-Américaines en première période, mais ont su exploiter deux maladresses de leurs adversaires avant la pause. La première, la naïveté des défenseuses, permet à Emma Rolston de crocheter à l’entrée de la surface et d’expédier un tir enroulé au ras du poteau gauche de la gardienne guarani (40’, 1:0). La seconde arrive à peine deux minutes plus tard et des pieds de Steph Skilton. Parfaitement placée devant le but, elle convertit le centre de sa capitaine Katie Bowen qui avait profité de la mésentente entre Cristina Recalde et ses défenseuses (42’, 2:0).

Deux petites accélérations qui suffisent pour faire la différence face à un Paraguay qui, malgré les fulgurances de Jessica Martinez et Tania Espinola, se montre trop timide offensivement. Silvana Romero propose plus d’audace sur une frappe de loin, mais hors cadre (73’), tandis que Rosalie Godoy voit sa volée filer au-dessus de la barre (89’). La Nouvelle-Zélande fera un grand pas vers la première qualification de son histoire pour les quarts de finale en cas de succès contre la France, tandis que le Paraguay devra rebondir contre le Costa Rica.

Joueuse Live Your Goals du Match : Steph Skilton (NZL)