Aaron McFarland, sélectionneur de la Nouvelle-Zélande
Cette victoire est importante. Nous avons très bien joué, mais il y a beaucoup de choses qu’on peut encore améliorer. Le Paraguay est une bonne équipe qui nous a posé des problèmes. Mais nous avons réussi à les maîtriser. Ce qui nous a manqué, c’est la cohésion sur les phases offensives. La France aura beaucoup plus d’occasions, ce sera un match différent, avec plus de duels. Il faut travailler sur la confiance de notre équipe.

 Julio Carlos Gomez, sélectionneur du Paraguay
En football, il y a des bons et des mauvais moments. Ce soir, c’est un mauvais. Le Paraguay a mis de l’enthousiasme dans le jeu, mais à la fin, c’est la Nouvelle-Zélande qui gagne le match. Je pense que le match était équilibré, engagé, mais sans aucune mauvaise intention. Le prochain match contre le Costa Rica est déjà décisif, le perdant pourra commencer à faire ses bagages.