Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, Canada 2014

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, Canada 2014

5 août - 24 août

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2014

17 août 2002 : O'Reilly débute l'aventure d'une vie

Heather O'Reilly #9 of the United States celebrates with the American flag.
© Getty Images

Heather O'Reilly parle avec la maturité et la confiance de l'une des plus grandes joueuses du football féminin. Cependant, l'attaquante des États-Unis se rappelle parfaitement de l'époque, bien avant d'avoir gagné trois médailles d'or olympiques et été appelée plus de 200 fois en équipe nationale, où elle faisait ses premiers pas sur la scène internationale.

Il y a 12 ans jour pour jour, au Canada déjà, O'Reilly, alors âgée de 17 ans, faisait ses débuts en phase finale de la compétition qui allait devenir la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA. Depuis, le tournoi est devenu l'un des grands événements du calendrier du football féminin, donnant au monde entier la possibilité de découvrir les stars de demain, à l'image de Christine Sinclair, Alex Morgan, Marta et, bien sûr, O'Reilly elle-même.

En 2002, l'épreuve en était à ses grands débuts, au même titre que l'adolescente américaine. Pour leur première sortie dans l'édition canadienne, les États-Unis ont largement dominé l'Angleterre (5:1), grâce à une O'Reilly brillante et buteuse. Les Américaines monteront ensuite sur la première marche du podium, et O'Reilly bouclera la compétition avec quatre buts. "Ce fut un tournoi fantastique", se souvient-elle au micro de FIFA.com. "Douze ans plus tard, j'y repense encore et je me souviens de plein de moments et d'endroits différents. La plupart des filles de notre effectif étaient à l'université mais de mon côté, j'avais déjà quitté le lycée. C'était une grande expérience de débuter en Coupe du Monde. Cela vous aide à réaliser que vous devez grandir vite pour être en mesure d'apporter votre grain de sable à l'édifice."

Quelque chose de spécial
Emmenées à l'époque par Tracey Leone, ancienne internationale américaine, la plupart des joueuses de cette sélection sont devenues de très bonnes amies et gardent d'excellents souvenirs de cette expérience. "Je suis sûr que les joueuses qui sont présentes en ce moment au Canada ressentent la même chose", estime O'Reilly. "Peu importe la catégorie d'âge, la Coupe du Monde est toujours quelque chose de très spécial."

Encore plus spécial quand vous avez la chance de soulever le trophée, ce que la jeune O'Reilly et ses coéquipières ont réussi à faire au Canada. "Notre slogan à l'époque, et nous l'avons gardé depuis, était 'Unité, Force, Attitude'. Les rescapées américaines de ce tournoi, comme moi, Ashlyn Harris et Rachel Buhler, répétons toujours cette formule dans le vestiaire, avant un match", confie-t-elle.

Ce slogan et ses attributs seront probablement très utiles, pour la suite de leur carrière, aux U-20 américaines qui ont quitté Canada 2014 le 16 août dernier, suite à une défaite aux tirs au but contre la RDP Corée. Les joueuses de Michelle French ne marcheront donc pas dans les pas de leurs aînées de 2002. "Quand vous représentez les États-Unis, quelle que soit la catégorie d'âge, vous savez que vous prenez la relève de joueuses qui ont placé la barre très très haut", poursuit l'attaquante. "Pour nous, en 2002, il s'agissait de maintenir le niveau atteint par des footballeuses de la classe de Mia Hamm, Kristine Lilly, Brandi Chastain, qui n'envisageaient jamais rien d'autre que la victoire. Je suis convaincue que cette expérience m'a parfaitement préparée aux exigences du football international et des grandes compétitions mondiales."

Un CV incomplet
En décrochant trois médailles d'or olympiques, en plus de ce titre U-20 remporté il y a 12 ans Canada, O'Reilly a prouvé qu'elle était parée et préparée pour le plus haut niveau. Cela dit, son palmarès n'est pas complet, et elle est la première à le reconnaître. "Je ne réfléchis pas trop à Canada 2015, car d'abord, nous devons nous qualifier. Il faut d'abord s'occuper de ça", annonce-t-elle à propos de la prochaine édition de la Coupe du Monde Féminine.

"Ça nous rappellerait de bons souvenirs de revenir au Canada pour une Coupe du Monde seniors. En plus, mon mari est Canadien. J'ai donc plusieurs liens avec ce pays", ajoute-t-elle. "Si nous continuons à jouer comme nous l'avons fait récemment, depuis que Jill Ellis est devenue sélectionneuse, nous devrions nous qualifier. Mais cette année, nous avons aussi enregistré quelques mauvais résultats, en particulier à la Coupe de l'Algarve, qui doivent nous servir d'avertissement et nous ouvrir les yeux. Cela dit, s'il y a une équipe qui sait rebondir après un faux pas, c'est bien la nôtre."

Explorer le sujet

Articles recommandés

Canada 2014 : USA - RP Chine

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2014

Canada 2014 : USA - RP Chine

12 août 2014

Les championnes des Coupes du Monde Féminines U-20

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2014

Les championnes des Coupes du Monde Féminines U-20

29 juil. 2014

Les bijoux des Coupes du Monde Féminines U-20

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2014

Les bijoux des Coupes du Monde Féminines U-20

29 juil. 2014

Alex Morgan of USA celebrates

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA

Petits talents devenus grands

02 août 2014