Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, France 2018

05 - 24 août

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

L'Allemagne a trouvé l'équilibre

© Getty Images
  • ​"La dynamique est excellente"
  • Lena Oberdorf est l’une des benjamines du groupe
  • *Buteuse contre le Nigeria, Stefanie Sanders fait parties des plus expérimentées *

Dynamique ? Excellente ! Ambiance ? Au beau fixe ! Prêtes à rentrer dans le tournoi ? Plutôt deux fois qu’une ! Tous les ingrédients étaient réunis pour que l’Allemagne entame son parcours en Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, France 2018 de la meilleure des manières. "L’équipe a bien travaillé. Défensivement, nous avons fait preuve d’une grande efficacité. Nous avons récupéré beaucoup de ballons", explique Stefanie Sanders, auteure du but de la victoire face au Nigeria. "Il nous reste cependant du travail sur le plan offensif. Nous pouvons faire mieux, notamment dans la dernière passe. Mais globalement, nous avons livré une prestation de qualité."

Sanders fait partie des cinq joueuses qui ont disputé les quarts de finale de l’édition 2016, en Papouasie-Nouvelle-Guinée. À ce titre, elle compte parmi les cadres de la sélection. Son vécu l’amène à tenir un rôle particulier au sein du groupe, ce dont elle est parfaitement consciente. "Je pense qu’on peut me considérer comme une meneuse", confirme l’intéressée. "Nous, les doyennes de l’équipe, nous sommes toutes des leaders en puissance. Chez nous, toutes les responsabilités ne sont pas concentrées sur une seule personne. Nous formons un petit cercle, chargé d’intégrer les plus jeunes."

L’une de ces nouvelles venues avides de conseils est Lena Oberdorf, 16 ans et benjamine du groupe. "Pour chacune d’entre nous, ça représente beaucoup d’être ici. C’est une belle expérience. Je suis la plus jeune au sein de cette équipe. C’est donc sans doute encore un peu plus magique pour moi", confie-t-elle à FIFA.com.

"Laura Freigang vient souvent me voir pour me donner des conseils. Elle me répète souvent : ‘Aie confiance en toi’. Pour autant, mes partenaires ne sont pas du genre à me dicter le moindre de mes gestes. Elles me demandent simplement de faire ce que j’ai à faire“, poursuit l'Allemande, le sourire aux lèvres.

Entre jeunes et moins jeunes, la mayonnaise a pris en Allemagne.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

L'Allemagne brille, l'Espagne scintille

06 août 2018

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

L'Allemagne poursuit sa série (0-1)

06 août 2018

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

Haïti, la fête malgré la défaite

06 août 2018