Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, Chili 2008

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, Chili 2008

19 novembre - 7 décembre

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2008

Allemagne et RDP Corée en demi

Germany's player celebrate their equalizer
© Foto-net

Lundi, au terme d'une journée riche en émotions, la RDP Corée et l'Allemagne ont obtenu leur qualification pour les demi-finales de la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, Chili 2008. Les tenantes du titre ont confirmé leur supériorité sur la scène asiatique en dominant une sélection du Japon qui avait pourtant fait forte impression lors du premier tour. De leur côté, les Allemandes ont remporté un succès précieux face à leurs grandes rivales brésiliennes.

Pour les Sud-américaines comme pour les Nippones, le résultat peut sembler cruel, d'autant que ces deux formations avaient fait le bonheur des spectateurs chiliens depuis le début du tournoi en proposant un jeu résolument tourné vers l'offensive. La pilule est encore plus amère pour la *Seleçao, *qui avait toujours réussi à atteindre le stade des demi-finales lors des précédentes éditions.

Il faut cependant rendre hommage aux Nord-coréennes et aux Allemandes, qui ont su rester dans la course au titre en jouant habilement de leur physique et de leur sens tactique. Jeudi, les Asiatiques ont rendez-vous avec la France à Temuco, tandis que l'Allemagne doit maintenant se préparer à affronter les Etats-Unis à Coquimbo.

L'afficheBrésil - Allemagne 2:3

Beaucoup d'observateurs avaient misé sur une victoire d'Erika et de ses coéquipières, lundi à Temuco. De fait, les Brésiliennes avaient nettement dominé tous leurs adversaires depuis le début de la compétition sans jamais négliger leur image de marque, offrant à chaque fois au public chilien des moments de pur bonheur. Mais c'était oublier un peu vite que l'Allemagne n'avait pas grand-chose à voir avec les équipes qui avaient jusqu'ici donné la réplique à la *Seleçao. *Contrairement aux autres, les protégées de Maren Meinert n'ont que très rarement laissé l'occasion aux Brésiliennes de faire jouer leur créativité.

Le Brésil a pourtant eu la chance d'ouvrir le score sur un but contre son camp de la meneuse de jeu Carolin Schiewe, mais les jumelles Banecki, Sylvie et Nicole, et Nathalie Bock ont ensuite permis à l'Allemagne de compter jusqu'à deux buts d'avance. A ce titre, l'entrée en jeu de Lisa Schwab a sans doute définitivement fait basculer le sort de la partie du côté allemand. Une erreur de la gardienne Alisa Vetterlein en fin de match donnait l'occasion au Brésil d'entretenir encore l'espoir, mais le but d'Adriane allait s'avérer purement anecdotique. Bien en place et déterminées, les Allemandes n'ont jamais lâché prise. En revanche, pour le Brésil, l'heure est venue de faire ses valises...

L'autre matchJapon - RDP Corée 1:2

Pas de surprise dans cette rencontre, comme Norio Sasaki le reconnaissait lui-même à l'issue des débats. Comme souvent lorsque ces deux géants du football féminin asiatique se rencontrent, le Japon a fait le spectacle, mais c'est la RDP Corée qui a marqué aux moments décisifs.

Une fois de plus, le Japon a pu mesurer ce qui lui manquait encore pour venir à bout de la force physique et morale des championnes du monde en titre : une attaquante capable de faire la différence au plus haut niveau. Malgré tout son talent, la meneuse de jeu Natsuko Hara n'a pas réussi à faire flancher les Nord-coréennes. Certes, le Japon a dominé, s'offrant jusqu'à 60 % de possession de balle, mais l'efficacité n'était pas au rendez-vous. Un coup franc signé Asano Nagasato a bien permis aux Japonaises de revenir au score et d'y croire encore, mais Cha Hu Nam et Ra Un Sim ont su marquer dans les moments importants, c'est-à-dire à chaque fois que le Japon avait la mainmise sur les événements.

La joueuse*Alisa Vetterlein

*La gardienne allemande a joué un grand rôle dans le succès de son équipe face au Brésil. Toujours impeccable dans ses interventions, le dernier rempart de la *Mannschaft *s'est mis en évidence face à des attaquantes brésiliennes pourtant très inspirées. Certains lui reprocheront l'erreur qui a permis au Brésil de revenir à 2:3, mais ce serait oublier un peu vite que, quelques secondes plus tard, elle réalisait une nouvelle intervention décisive devant Daiane. Si l'Allemagne est présente en demi-finale, elle le doit en grande partie à sa gardienne.

Entendu
"Ce n'est pas toujours la meilleure équipe qui gagne. Parfois, l'efficacité suffit. Pourtant, nous quittons le tournoi la tête haute, car nous avons lutté jusqu'au bout." Francielle, milieu de terrain du Brésil

Les résultats completsJapon - RDP Corée 1:2
Brésil - Allemagne 2:3

Explorer le sujet

Articles recommandés

FWWC U-20 Chile 2008 - Round up Monday December 1st

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2008

FWWC U-20 Chile 2008 - Round up Monday December 1s...

02 déc. 2008

Germany's players celebrate

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2008

L'Allemagne sort le Brésil (2:3)

01 déc. 2008