Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, Canada 2014

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, Canada 2014

5 août - 24 août

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2014

Sunday, joueuse du dimanche

Uchechi Sunday of Nigeria celebrates her team's fourth goal match between Nigeria and New Zealand
© Getty Images

À la 83ème minute, l'entraîneur du Nigeria Peter Dedevbo décide d'apporter du sang neuf à son équipe. Les Falconets menaient 2:0 depuis les premières minutes de la partie et leur billet pour les demi-finales était déjà pratiquement acquis, mais cela faisait un certain temps qu'elles n'avaient plus inquiété la gardienne néo-zélandaise. Le sélectionneur africain voulait un peu plus de mouvement aux abords de la surface océanienne. C'est dans cet esprit qu'il a fait entrer Uchechi Sunday.

Peut-être parce que c'était dimanche, peut-être parce que c'était son destin, toujours est-il que le premier ballon touché par la nouvelle venue sur la pelouse a terminé sa course au fond des filets adverses. "C'était mon premier ballon et il est entré. C'est le football. Parfois, vous jouez bien et ça ne fonctionne pas. Aujourd'hui, j'entre et je marque", confie l'attaquante à FIFA.com avec un sourire rayonnant.

On la comprend. Son équipe vient de s'ouvrir les portes du dernier carré de la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2014. Six minutes après sa première réalisation, Sunday inscrivait son deuxième but personnel, le quatrième pour le Nigeria. "Spécialiste des buts ? Probablement. Je cherche toujours à être bien placée dans la surface adverse et à mettre le ballon au fond. C'est mon travail", s'exclame-t-elle en éclatant de rire. Sa première réalisation est typique d'une renarde des surfaces. Après un contrôle rapide, elle propulse le cuir dans les cages néo-zélandaises. Sur son deuxième but, elle fixe son adversaire direct, avant de la prendre de vitesse et de battre la gardienne venue à sa rencontre.

Récidiviste
Ce n'est pas la première fois que Sunday entre en cours de jeu pour faire la différence. La sélection U-20 de la Sierra Leone en sait quelque chose. "Durant les qualifications pour la Coupe du Monde, nous avions joué contre elle et comme aujourd'hui, je suis entrée en deuxième période. Sur ma première action, j'ai marqué et j'ai fini la partie avec cinq buts à mon compteur", poursuit fièrement celle qui a bouclé la phase qualificative pour Canada 2014 comme meilleure buteuse de son pays, avec 10 réalisations, pour un bilan nigérian de 31 buts marqués et aucun encaissé.

Malgré cela, l'attaquante joue un rôle secondaire dans son équipe depuis le coup d'envoi de la compétition au Canada. Elle entre systématiquement en cours de jeu, mais le temps passé sur le banc n'est pas de tout repos pour autant. "Je suis très nerveuse car je n'ai qu'une envie : entrer pour aider mes coéquipières. Quand elles commettent une erreur, je me dis que j'aurais fait les choses différemment. Mais des fois c'est comme ça. Vous êtes obligée de regarder de loin et d'encourager vos partenaires de l'extérieur", explique-t-elle.

Après sa démonstration d'efficacité dans le quart de finale face à la Nouvelle-Zélande, pense-t-elle que Dedevbo l'inclura dans son onze de départ face à la RDP Corée ? "Je rêve de jouer cette demi-finale, mais je ne sais pas si je serai titulaire. Ça dépend de l'entraîneur. Mais je sais que s'il me fait jouer contre les Nord-Coréennes, je donnerai tout, car nous voulons atteindre la finale." Et si cela devait arriver, attention : l'ultime match de la compétition aura lieu un… dimanche.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Asisat Oshoala of Nigeria celebrates her team's first goal

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2014

Le Nigeria débute et finit fort (4:1)

17 août 2014

Canada 2014 : Nigeria - Nouvelle-Zélande

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2014

Canada 2014 : Nigeria - Nouvelle-Zélande

17 août 2014