Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, France 2018

05 - 24 août

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

Andújar, un joker au service de la Rojita

© AFP

On joue depuis 20 minutes, la Rojita mène 1-0 face au Nigeria en quart de finale de la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, France 2018 et la stratégie de Pedro López semble fonctionner à merveille… lorsque Lucía Rodríguez s’effondre au sol.

Victime d’une élongation, l’arrière latérale espagnole doit céder sa place. Malheureusement, en l’absence d’Ona Batlle, elle-même contrainte de rentrer à la maison la veille sur blessure, le sélectionneur ne dispose pas de solution de rechange. Le technicien espagnol regarde autour de lui et l’idée jaillit : il demande à son ailière Candela Andújar de reculer d’un cran. Problème résolu !

Candela Andújar en bref

  • 18 ans, joue pour le FC Barcelone
  • Internationale depuis les U-16
  • Palmarès en équipe d’Espagne : vice-championne d’Europe U-17 2016 et 2017 et troisième de la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Jordanie 2016
  • En septembre, elle entamera des études universitaires en éducation physique et sportive

L’Espagne doit donc s’en remettre à son plan B… ou C, comme le précisera le sélectionneur en conférence de presse, sur le ton de la plaisanterie. Malgré ce coup du sort, les Espagnoles ont pu fêter la première qualification de leur histoire pour les demi-finales de ce tournoi (victoire 2-1).

Mais comment la principale intéressée a-t-elle vécu ce match ? Un sandwich à la main, Andújar a le sourire en sortant des vestiaires. "Il a fallu que je m’adapte rapidement." D’autant plus rapidement que la Barcelonaise n’avait encore jamais évolué à ce poste. “Pedro m’avait demandé de jouer latérale à l’entraînement, mais ça n’était pas sérieux.” D’une minute à l’autre, elle a dû apprivoiser un rôle inconnu, dans un match de Coupe du Monde à quitte ou double. “Au début, je me suis dit que ça allait être compliqué, mais mes coéquipières m’ont aidée. L’équipe a énormément travaillé, mais la récompense était au bout de l’effort”, glisse l'Espagnole dans un sourire.

Eva Navarro compte parmi celles qui l’ont soutenue. Entrée à la place de Rodríguez pour occuper le flanc droit, elle a largement participé au travail défensif. “À l’entraînement, si Candela joue latérale, je prends l’aile. Nous nous comprenons très bien”, explique la remplaçante

Le saviez-vous ?

  • Grâce à cette nouvelle expérience, Andújar a joué partout. "J’ai occupé tous les postes. J’ai joué gardienne pendant sept ans, puis je suis passée défenseuse centrale. J’ai été milieu de terrain, attaquante de pointe, ailière… et maintenant latérale (rires)."
© Getty Images

Curieusement, c’est un autre latéral, son grand frère Joaquín, qui l’a initiée aux joies du football. "Il jouait dans l’équipe du village où nous vivions. Je le regardais, lui et son équipe, et ça m’a plu. J’allais voir les matches avec mon père et ma mère mais, au bout d’un moment, j’ai cessé de regarder mon frère et j’ai commencé à jouer avec d’autres enfants qui allaient aussi au stade."

Aujourd’hui, Joaquín se prépare à devenir pompier, tandis que Candela n’est plus qu’à deux matches de gagner une Coupe du Monde. "Nous avons trois jours pour bien récupérer, mais je suis confiante, vraiment. Je pense que nous allons nous qualifier pour la finale parce que nous sommes unies et que nous formons une belle équipe.” Une belle équipe, qui compte dans ses rangs un joker prêt à évoluer partout sur le terrain.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

La France s'offre une revanche et une demie (1-0)

16 août 2018

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

La Rojita première dans le dernier carré (2-1)

16 août 2018

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

Le nul qualifie la Rojita mais pas les USA (2-2)

13 août 2018

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

L'Espagne entre culture de la gagne et de la Bretagne

10 août 2018