Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, France 2018

05 - 24 août

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

Coll les a scotchées

© Getty Images
  • L’Espagne s’est qualifiée pour sa première finale U-20
  • La Rojita a terminé la rencontre à dix et a concédé un penalty
  • Zoom sur Coll, héroïne du match pour l’Espagne

Elle débarque dans la zone mixte en chantant et en dansant avec quelques-unes de ses coéquipières, évacuant la tension d’un match par moments invivable pour la Rojita. Mais le jeu en valait la chandelle puisque l’Espagne se retrouve pour la première fois de son histoire en finale de la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, qui plus est en battant la France (0-1), pays organisateur de la compétition. Ce 24 août, elle affrontera le Japon pour le titre.

Catalina Coll, alias "Cata", a été l'héroïne de cette demi-finale. Elle affiche un sourire radieux, mélange de bonheur et de libération. Ce match, la gardienne n’est pas près de l’oublier. Il s’est débloqué avec le but de Patricia Guijarro après la pause, avant d’être marqué par le carton rouge reçu par Aitana Bonmatí et un penalty arrêté, et s’est terminé par un siège français à l’épilogue heureux pour Cata et ses coéquipières.

Comment a-t-elle vécu ce match depuis ses cages ?

Le but de Patri

Sur une touche, Lucía Rodríguez envoie un centre dans la surface, la défense française ne parvient pas se dégager et Guijarro en profite pour marquer de la tête. Pour Cata, comme d’habitude, la célébration se fait en solo. Mais elle s’en moque. "Ça passait sur l’écran géant, du coup, j’ai vu le but dessus. J’étais euphorique. Je n’arrivais pas à croire qu’il était allé au fond."

L’exclusion et le penalty

Tout se passe comme sur des roulettes pour la Rojita jusqu’à la 69ème minute… Aitana Bonmatí, l’une des pièces maîtresses de l’entrejeu espagnol, écope de son deuxième jaune et quitte le terrain en larmes. Sept minutes plus tard, l’arbitre siffle un penalty contre l’Espagne suite à une main de Laia Aleixandri.

Cata n’en croit pas ses yeux. "Je me suis dit 'oulala… ce n’est pas possible. Tout est en train de s’écrouler.' On menait 1-0 et Aitana se retrouve exclue… Mais j’avais confiance en moi et ça s’est bien passé." Ses coéquipières avaient, elles aussi, confiance en elle. "Carmen Menayo est venue me voir et elle m’a dit qu’elle avait confiance en moi, que j’allais le sortir. Et je l’ai arrêté. J’ai toujours aimé les penalties et j’étais en confiance."

Le siège français

Cata va effectivement arrêter le penalty de Marie-Antoinette Katoto, mais le match est loin d’être terminé. La France se lance à l’assaut du nul. La gardienne ne relâchera jamais sa concentration. "Dans ces moments-là, il s’agit de garder la tête froide. L’équipe a effectué un travail défensif colossal, ce qui nous a permis de décrocher cette victoire."

La libération finale

Au coup de sifflet final, toutes les joueuses de champ de la Rojita convergent vers le rond central pour célébrer ensemble. Cata, une fois de plus, lève les bras seule. Mais pas pour longtemps. Lucía García et "Misa" Rodríguez jaillissent du banc de touche et la rejoignent en un éclair. "Ce sont mes plus grands soutiens ici. Misa joue un rôle fondamental car elle est gardienne. C’est celle qui m’encourage et me conseille le plus. Je me dois de la remercier, c’est l’une des meilleures coéquipières que j’ai eues."

Le saviez-vous ?

  • À 17 ans, Cata est l’une des benjamines de l’équipe. Elle était capitaine des U-17 sacrées championnes d’Europe en mai.
  • Elle a commencé en défense et dans l’entrejeu, mais elle a voulu s’essayer au poste de gardienne et elle est arrivée à ses fins à 12 ans. "On me disait de rester joueuse de champ, mais j’ai fini par dire : 'Je veux être gardienne'. J’ai toujours été attirée par le fait de plonger et de faire des arrêts."
  • Elle a participé à la Coupe du Monde U-17 en Jordanie, où l’Espagne a terminé troisième, mais elle était remplaçante. "On m’a donné ma chance et je l’ai saisie grâce à mon envie et mon enthousiasme."

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

La France tombe, le Japon en trombe

20 août 2018

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

L’Espagne prive la France de sa finale (0-1)

20 août 2018

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

Ueki, un objectif au-delà des buts

20 août 2018