Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, France 2018

5 août - 24 août

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

Daoudi, la Bleuette qui brille dans l'ombre

© Getty Images
  • ​La France affronte l'Espagne en demi-finale de France 2018
  • Rendez-vous à part pour Sana Daoudi, pensionnaire de l'Atlético de Madrid
  • Une nouvelle occasion de briller pour cette travailleuse de l'ombre

Malgré son mètre 60 qui fait d’elle la plus petite des Bleuettes, on n’a vu qu’elle ce 16 août face à la RDP Corée, en quart de finale de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, France 2018. Courir partout, gagner des ballons, les redistribuer sur les ailes, derrière, devant... Les expertes du Groupe d'Etude Technique de la FIFA (TSG) ne se sont pas trompées en remettant à Sana Daoudi le bien nommé Trophée "Le Moment de Briller", récompensant la meilleure joueuse du match.

"Cela fait plaisir, mais je pense vraiment que ça aurait pu être n’importe qui d‘autre parmi les Bleuettes. On a toutes brillé", constate au micro de FIFA.com la numéro 6 tricolore : "C’est un peu le propre du 6 de travailler dans l’ombre. Mais ce poste de milieu défensive me plaît. J’aime courir et presser, j’aime les duels et me donner pour l’équipe. Je suis une guerrière".

Cet état d’esprit est estampillé "Atlético de Madrid", le club que la Française a rejoint au début de l’année 2017, et avec lequel elle a été sacrée championne d’Espagne cette saison. "C’est un club qui me ressemblait et un championnat où je pouvais m’épanouir. C’est technique, ça court, bref ça me va bien", résume-t-elle. Mais c’est aussi le pays qu’elle va retrouver dans le dernier carré de France 2018…

La demi-finale France-Espagne sera un rendez-vous forcément spécial pour la Madrilène d’adoption. "Je les connais. Certaines plus que d’autres, comme Laia Aleixandri ou Carmen Menayo. Je les côtoie tous les jours en club. Ce sont des filles intelligentes et très techniques. Ça va être un beau match", annonce-t-elle.

Je ne sais pas d’où vient ma grinta… Je ne m’explique pas cette envie de faire peur à l’adversaire et de lui voler des ballons
Sana Daoudi

Son duel à distance avec Damaris Egurrola, 6 de la Rojita, élue également Joueuse du match lors du quart de finale Espagne-Nigeria, sera l’une des clés de ce match. Et si Daoudi annonce "ne craindre personne", son homologue espagnole se montre prudente à l’évocation de sa vis-à-vis : "Sana est une joueuse qu’on connaît bien pour l' avoir vue en Liga cette saison, mais aussi lors de l'EUR0 U-19 2017. C’était l’une des meilleures françaises…"

Si cette rencontre est si particulière pour Daoudi, c’est aussi parce qu’elle est le remake de la finale de l’UEFA EURO U-19 2017 perdue sur le fil, 3-2 par les Tricolores. "Bien sûr, perdre cette finale a été douloureux. Mais je ne veux pas voir le match qui arrive comme une revanche à prendre", souligne-t-elle avant de conclure : "Il y a un nouveau groupe, beaucoup n’ont pas vécu le traumatisme de 2017. Et puis c’est une toute autre compétition. C’est une demi-finale de Coupe du Monde, en France". Autant de raisons de continuer à briller.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

Andújar, un joker au service de la Rojita

16 août 2018

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

D'un remake à un autre

16 août 2018

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

La France s'offre une revanche et une demie (1-0)

16 août 2018

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

La Rojita première dans le dernier carré (2-1)

16 août 2018

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

Résumé : France 1-0 RDP Corée

16 août 2018