Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, France 2018

05 - 24 août

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

En route pour les quarts !

© Getty Images
  • Concarneau accueille les premiers quarts de finale de la Coupe du Monde Féminine U-20
  • La France veut sa revanche, après sa finale perdue en 2016
  • Opposée au Nigeria, la Rojita peut briser son plafond historique dans le tournoi

Bienvenue en quarts de finale de la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, France 2018 ! Le menu du jour est particulièrement alléchant. Tout commencera par un choc très attendu entre l’Espagne et le Nigeria, à Concarneau. Auteures d’un parcours remarquable dans le Groupe C, les Espagnoles auront certainement à cœur de poursuivre sur leur lancée. De leur côté, les Nigérianes pourront s’appuyer sur leur expérience de la compétition pour faire la différence. Un peu plus tard, la France se verra offrir une chance de prendre sa revanche, deux ans après sa finale perdue contre la RDP Corée. Les tenantes du titre, qui ont connu un parcours pour le moins chaotique au premier tour, sont désormais au pied du mur.

Les matches

Espagne – Nigeria, 16h (heure locale), Concarneau

France – RDP Corée, 19h30 (heure locale), Concarneau

À savoir

Une finale avant l’heure : La dernière fois que la France et la RDP Corée se sont affrontées en Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, la rencontre s’est soldée par le sacre des Nord-Coréennes et une immense déception pour les Françaises. Deux ans plus tard, les Bleuettes n’ont qu’une idée en tête : venger leur échec en finale de Papouasie-Nouvelle-Guinée 2016. Pour le moment, tous les signaux sont au vert. Le pays hôte de la compétition est invaincu ; il possède la deuxième meilleure attaque du tournoi et la meilleure défense, à égalité avec le Japon.

Bis repetita : Le Nigeria avait battu l’Espagne en phase de groupes de Papouasie-Nouvelle-Guinée 2016. Ce résultat n’avait toutefois pas empêché la Rojita d’accéder aux quarts de finale, tandis que les Super Falconets étaient rentrées chez elles. Cinq Nigérianes et quatre Espagnoles éprouveront sans doute un sentiment de déjà-vu à Concarneau… Mais cette fois, l’enjeu s’annonce bien différent car les Européennes n’ont encore jamais atteint le dernier carré de la compétition.

Guijarro et Laurent en premier ligne : Dans ces duels à quitte ou double, l’Espagne et la France disposent de deux atouts majeurs qui ont pour noms Patri Guijarro et Emelyne Laurent. La première, qui tient un rôle plus axial depuis le début du tournoi afin de profiter au maximum de son dynamisme, occupe actuellement la tête du classement des buteuses avec 4 réalisations et 2 passes décisives. Déjà auteure de 3 buts et d’une passe décisive, la seconde confirme les espoirs placés en elle. Ces deux fines gâchettes tiendront-elles encore la vedette ce jeudi ?

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

Yong, gardienne par vocation

15 août 2018

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

Les Falconets décrochent le nul et la lune

13 août 2018

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

L'Espagne entre culture de la gagne et de la Bretagne

10 août 2018

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

Bacha, la lumière au bout du couloir

08 août 2018