Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, Japon 2012

05 - 24 août

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2012

Groupe B : Le Nigeria trop fort, le Brésil dehors

© Getty Images

Le classement final du Groupe B de la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA peut laisser croire à une grande supériorité du Nigeria et de la République de Corée. Dans la pratique cependant, ces deux sélections n'ont pas eu la vie si facile. Avec dans la poule quatre pays aux styles hétérogènes et venant de confédérations différentes, les matches ont été équilibrés, avec en définitive, et contrairement à la tendance des autres groupes, un seul gros score enregistré.

En pratiquant un football offensif, les Nigérianes, vice-championnes du monde en titre, ont dominé leurs rivales - à l'exception du match contre le Brésil - et ont montré une confiance supérieure. Les Sud-Coréennes ont elles aussi impressionné, principalement par leur organisation tactique et l'efficacité de leur jeu collectif. Le Brésil a déçu et quitte la compétition dès la phase de groupes, comme cela avait été le cas à Allemagne 2010. Quant à l'Italie, elle a joué son rôle en montrant que le football féminin était sur la pente ascendante de l'autre côté des Alpes.

Classement final
1. Nigeria - 7 points
2. République de Corée - 6
3. Brésil - 2
4. Italie - 1

A suivre
Nigeria - Mexique, Tokyo, 30 août , 16h00 (heure locale)
République de corée - Japon, Tokyo, 30 août, 19h30 (heure locale)

La rétroLors de la première journée, le Nigeria a pris les commandes d'entrée en battant 2:0 une République de Corée qui, au cours de la première période, a perdu Yeo Minji sur blessure. Dans le même temps, le Brésil a concédé le nul contre une Italie passée à deux doigts d'obtenir la première victoire de son histoire en Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA. Dans le deuxième acte de ce Groupe B, les Sud-Coréennes ont relevé la tête en battant les Italiennes, tandis que que les Brésiliennes concédaient un nouveau nul (1:1), cette fois contre les Nigérianes.

Tout était encore possible au coup d'envoi de la troisième et ultime journée. Le Nigeria a confirmé sa première place grâce à une victoire 4:0 sur l'Italie. Dans le match le plus palpitant, le Brésil - qui avait absolument besoin d'une victoire - a exercé une grosse pression sur la République de Corée. Les Sud-Américaines ont même eu un but refusé en première période. Elles ont finalement cédé sur deux contres incisifs, tous deux conclus avec précision par Jeon Eunha.

Les moments-clésBeaux buts en hors-d'œuvre : *Le match entre le Brésil et l'Italie n'a pas été des plus passionnants. En revanche, les deux buts inscrits au cours de cette rencontre resteront dans les mémoires. Elena Linari a ouvert le score pour les *Azzurrine sur un magnifique coup franc qui a terminé sa course dans la lucarne de Daniele. La réplique a été donnée par Amanda dans les dernières minutes de la partie : avec calme, elle a fait le coup du sombrero sur une défenseuse, avant d'amortir de la poitrine et de tromper Giuliani de volée et dans un angle fermé.

*Plus de buts : *Cela n'était peut-être pas nécessaire, mais le Nigeria a eu un autre facteur important en sa faveur : plus de 200 supporters ont encouragé les Africaines à Saitama et ont permis à ces dernières de se sentir comme à la maison. Un des refrains les plus souvent entonnés par ces fans a été celui qui demandait "plus de buts", ce qui est arrivé assez rapidement sur le terrain. L'équipe dirigée par Edwin Okon a toujours pratiqué l'attaque, avec trois ou quatre joueuses à vocation offensive. Dans tous ses matches du premier groupe, le Nigeria a ouvert le score.

La maturité fait la différence : *Dans le dernier match, la République de Corée a donné une leçon de réalisme à la *Seleção. L'équipe dirigée par Jong Songchon a formé un bloc compact en milieu de terrain, annihilant les principales actions de l'adversaire et assurant le 0:0 jusqu'à la 75ème minute. Mieux, les Asiatiques ont décroché la qualification sur deux contre-attaques en passes rapides et un beau travail d'équipe. Exactement ce qui a manqué aux Brésiliennes.

La stat 7 - La moitié des 14 buts marqués dans le Groupe B sont le fait de deux joueuses. La Nigériane Francisca Ordega en a inscrit quatre, dont un triplé lors de la dernière journée. Les trois autres ont été l'œuvre de la Sud-Coréenne Eunha, qui a parfaitement suppléé l'attaquante Minji.

Entendu…
"Rien n'a changé entre 2010 et 2012. Les filles ont travaillé pendant deux ans et ont donc progressé. Nous allons toujours dans une Coupe du Monde pour la gagner. Nous sommes passés près en 2010 et aujourd'hui, notre objectif est clairement d'aller à nouveau en finale. Nous espérons juste que le résultat sera différent d'il y a deux ans" - Okon Edwin, sélectionneur du Nigeria

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2012

Passage sécurisé pour la République de Corée (2:0)

26 août 2012

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2012

Eunha dans une bonne passe

25 août 2012

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2012

Thais est pressée mais prend son temps

24 août 2012

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2012

Okobi marie la confiance et la réussite

21 août 2012

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2012

Amanda, le spectacle et le résultat

20 août 2012

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2012

Linari, la puissance et l'inspiration

20 août 2012

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2012

Japon 2012 : République de Corée - Brésil - 26/08/...

26 août 2012

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2012

Japon 2012 : Italie - Nigeria - 26/08/2012

26 août 2012