Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, Allemagne 2010

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, Allemagne 2010

13 juillet - 1 août

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2010

Kulig : "C'est l'instant de vérité !"

Kim Kulig of Germany gestures
© Getty Images

C'est en tant que favorite que l'Allemagne aborde la finale de la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, dimanche à 15 heures, contre le Nigeria. Impressionnante depuis le début de la compétition, l'équipe entraînée par Maren Meinert s'est distinguée à plusieurs reprises par son formidable potentiel offensif.

Bien entendu, Kim Kulig n'est pas étrangère à ces bons résultats. La jeune joueuse du SV Hambourg compte déjà plusieurs sélections en équipe nationale A, ce qui ne l'a pas empêchée de diriger la manœuvre avec brio dans l'entrejeu, aux côtés de la meneuse Marina Hegering. A la veille du grand rendez-vous, FIFA.coms'est entretenu avec la milieu de terrain de l'équipe d'Allemagne.  

Kim Kulig, vous venez de battre la République de Corée (5:1) en demi-finale. On imagine que vous êtes en pleine confiance, à l'heure de défier le Nigeria en finale ?Certainement ! Ce n'est pas tous les jours qu'on marque cinq buts. Nous pouvons être satisfaites de notre prestation contre la Corée du Sud car nous avons bien défendu. C'est le plus important dans la mesure où, devant, nous nous débrouillons toujours pour marquer.

En tant que pays hôte, vous avez réalisé un parcours époustouflant. Quel est le secret de cette équipe d'Allemagne ?
Dès le début, les spectateurs ont pu se rendre compte que nous formions un groupe soudé. Ensuite, au fil des matches, nous avons progressé physiquement et tactiquement. Maintenant, on commence à voir le vrai visage de notre équipe. J'espère que nous allons continuer sur notre lancée en finale car c'est l'instant de vérité !

Avec vos 18 sélections en équipe nationale A, vous comptez parmi les joueuses les plus expérimentées. Dans ces conditions, êtes-vous vraiment excitée à l'idée de disputer la finale de la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA ?Je suis déjà très contente d'avoir pu participer à la demi-finale ! Il y a quatre ans au Chili, j'avais manqué ce rendez-vous important. Je ne trouve pas les mots pour vous dire ce que j'éprouve aujourd'hui. Depuis le début, nous nous étions fixé pour objectif d'atteindre la finale. C'est maintenant chose faite. Nous allons pouvoir montrer à nos fans de quoi nous sommes capables. Tout le monde est derrière nous et nous allons jouer notre dernier match à Bielefeld. Nous sommes vraiment très fières de voir tous ces gens qui se déplacent pour nous encourager.

Dans quel état d'esprit abordez-vous la finale de dimanche ?Le plus important, c'est qu'il règne une ambiance fantastique au sein du groupe. Pour la plupart, nous jouons ensemble depuis les U-15. C'est merveilleux de pouvoir disputer une finale de Coupe du Monde U-20 avec cette équipe. Il y a parmi nous des joueuses d'expérience, certaines ont même gagné la Ligue des champions, mais nous nous respectons toutes. Tout se passe bien. Ce groupe n'a pas besoin de se reposer sur deux ou trois joueuses dans les moments difficiles. Chacune d'entre nous est prête à assumer ses responsabilités sur le terrain. Celles qui entrent en cours de jeu apportent toujours quelque chose de plus. Cela nous donne plus de flexibilité. Ici, tout le monde a le niveau pour être titulaire. C'est ce qui complique la tâche de nos adversaires.

Que regard portez-vous sur le Nigeria, votre adversaire en finale ?Ce n'est jamais facile d'affronter une équipe africaine. Au Chili, nous avions croisé la route de la RD Congo. En général, ces rencontres sont marquées par des duels intenses, car les Africaines sont très rapides et athlétiques. De plus, le Nigeria possède une belle équipe, qui n'a pas volé sa place en finale.  

Vous avez inscrit un doublé en demi-finale. Aviez-vous envie de marquer le match de votre empreinte ?
En premier lieu, je suis heureuse d'avoir pu contribuer à la victoire de mon équipe. Ensuite, je dois bien avouer que j'étais soulagée de trouver enfin le chemin des filets. Mais l'essentiel, c'est que l'équipe a bien joué. C'est plus important que le nom des buteuses.

Vous êtes rentrée doucement dans la compétition. Et puis, au fil des matches, vous vous êtes imposée comme une joueuse de premier plan. Faut-il considérer le doublé contre la République de Corée comme une sorte d'apothéose ?
Si on veut. J'ai vraiment dû me faire violence pendant la préparation pour la Coupe du Monde car j'étais complètement épuisée. Les matches ont été très durs sur le plan physique mais je remarque que je me sens de mieux en mieux, au fil des jours. Je me sens plus fraîche et cela se ressent dans mes performances. Maintenant, il ne me reste plus qu'à faire un bon match en finale !

Votre statut a changé au sein du groupe et on suit maintenant vos faits et gestes avec beaucoup d'attention. Comment allez-vous vous préparer pour la finale ? Vous vous sentez prête ?Nous avons toutes de l'expérience à revendre et nous nous soutenons les unes les autres. Nous faisons tout ensemble et nous sommes même un peu superstitieuses. Bien entendu, nous parlons de la finale entre nous. Mais nous ne devons surtout pas croire que nous avons déjà gagné. Si nous voulons brandir le trophée dimanche prochain, il faudra le mériter sur le terrain !

Explorer le sujet

Articles recommandés

Allemagne 2010 : Allemagne - Rep. Corée

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2010

Allemagne 2010 : Allemagne - Rep. Corée

29 juil. 2010