Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, France 2018

05 - 24 août

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

La France à la relance

© Getty Images
  • La France a besoin d’un nul contre les Pays-Bas pour valider son ticket pour les quarts
  • Les quatre équipes du Groupe B peuvent encore se qualifier
  • Le Brésil et la Nouvelle-Zélande doivent l’emporter pour espérer poursuivre l’aventure

La dernière journée de compétition dans les Groupes A et B de la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, France 2018 aura lieu ce 12 août. À Saint-Malo, les Bleuettes devront prendre au moins un point face à des Néerlandaises déjà qualifiées pour accéder aux quarts de finale. De son côté, la Nouvelle-Zélande se trouve dans l’obligation de battre une formation ghanéenne éliminée avant même le coup d’envoi à Concarneau, sous peine de voir s’envoler ses derniers espoirs.

La situation est encore plus indécise dans le Groupe B. En effet, les quatre équipes en lice ont toutes une chance d’être présentes au second tour. Toutefois, seul le Brésil se trouve contraint de l’emporter s'il veut prolonger son séjour en Bretagne.

Les matches
Groupe A : Ghana-Nouvelle-Zélande | Pays-Bas-France
Groupe B : Brésil-RDP Corée | Angleterre-Mexique

À savoir

  1. Un point, c’est tout : La France voudra  renouer avec la victoire à l’occasion de leur dernière sortie dans le Groupe A, contre les Pays-Bas. Certes, un nul suffirait au bonheur des Bleuettes, mais les protégées de Gilles Eyquem auront à cœur d'adresser un message à leurs rivales au moment d’affronter l’une des équipes en forme de ce début de compétition. Le public de Saint-Malo peut s’attendre à vivre un duel haletant au Stade de Marville, entre deux formations européennes de premier plan.
  2. Les Kiwis attendent un coup de pouce : Grâce au nul arraché à la France, la Nouvelle-Zélande a désormais l’opportunité de créer la surprise en forçant les portes des quarts de finale, dans le sillage des Néerlandaises. Pour ce faire, elles devront marquer un maximum de buts contre le Ghana à Concarneau, en espérant que les Pays-Bas s’imposent face à l'hôte. Les Océaniennes se retrouveraient à égalité de points avec la France. La qualification se jouerait alors à la différence de buts. Pour rappel, les Kiwis avaient déjà battu les Ghanéennes 1-0 en phase de groupes de Papouasie-Nouvelle-Guinée 2016.
  3. Une victoire, sinon rien : Compte tenu des faibles écarts dans le Groupe B, les quatre formations en lice dimanche auront sans doute tout intérêt à l’emporter. L’Angleterre, qui affrontera le Mexique pour la troisième fois dans cette compétition, peut toutefois se contenter d’un nul à Saint-Malo. En revanche, le Brésil n’a plus le droit à l’erreur. Il leur faut impérativement s’imposer devant la RDP Corée, tenante du titre, à Concarneau, sous peine de voir leur aventure française connaître une fin prématurée.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

Kim, un titre en poche, un autre en tête

10 août 2018

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

Owusu-Ansah et le Ghana n'abandonnent pas le combat

10 août 2018

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

Bacha, la lumière au bout du couloir

08 août 2018

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

El Tri et Alvarado repoussent les limites

06 août 2018

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

Satchell en mission

07 août 2018

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

Russo, au bon souvenir de la RDP Corée

05 août 2018

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

Des stats, un coach et un père parlent pour Kalma

05 août 2018