Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, France 2018

05 - 24 août

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA

Les Princesses attirées par la couronne

© Getty Images

Lors de la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, Japon 2012,le Ghana possédait l'un des effectifs les plus jeunes du tournoi. La réalité avait d'ailleurs été impitoyable avec les Africaines, qui avaient perdu leurs trois matches de groupes tout en concédant six buts sans en inscrire un seul. Deux ans ont passé et le sélectionneur Bashir Hayford est, cette fois, en mesure d'emmener avec lui une équipe bien plus expérimentée au Canada, où l'équipe d'Afrique occidentale disputera sa troisième phase finale consécutive.

Alice Danso et Grace Adams, par exemple, comptent déjà deux tournois mondiaux à leur actif. Après avoir intégré la sélection qui a échoué au premier tour de l'édition 2010 du tournoi U-17 à Trinité-et-Tobago, elles ont représenté leur pays au Japon en U-20 deux ans plus tard.  "Nous nous sommes très bien préparées pour ce tournoi", annonce à FIFA.comla vice-capitaine Danso, convaincue que son équipe peut faire mieux cette fois-ci. "Nous pouvons compter sur tout le soutien nécessaire et je suis sûre qu'au moment du coup d'envoi, nous serons prêtes".

Les Africaines ont été versées dans le Groupe A en compagnie du pays hôte, qui avait atteint la finale du premier tournoi en 2002 déjà organisé sur ses terres. Elles affronteront également la RDP Corée, championne en 2006 et finaliste en 2008, ainsi que la Finlande, dont la seule autre participation à ce stade s'était soldée par une élimination dès le premier tour. "Nous savons que c'est un groupe relevé et que le match contre le Canada sera difficile", estime Danso. "Les Canadiennes seront à domicile. C'est une équipe physique et nous devrons être à notre meilleur niveau pour avoir une chance de les battre."

Un but vraiment décisif

Pour se qualifier, le Ghana a disputé deux rencontres et inscrit un seul but. Avec le retrait de la Guinée-Bissau et de l'Ouganda, les Black Princesses se sont retrouvées à deux petites rencontres de la phase finale. Les deux affiches face à la troisième équipe de leur groupe, la Guinée équatoriale, ont donc fait office de finale. Après s'être incliné à Malabo sur la plus petite des marges (1:0), le Ghana est parvenu à inverser la tendance à domicile, pour finalement s'imposer aux tirs au but (4:3). Le seul but de ce match retour à Accra est l'œuvre de Grace Adams. "C'était fantastique d'inscrire le but qui nous a finalement propulsées au Canada", se souvient-elle. "J'ai ressenti une immense fierté".

Cette étudiante en art, qui adore dessiner, pense que son équipe est désormais mieux armée pour disputer une phase finale. "Je suis certaine que nous avons une équipe qui peut aller loin, à condition que certaines choses jouent en notre faveur", prévient-elle. "Nous sommes suffisamment fortes pour ramener le trophée à la maison. Nous nous sommes entraînées très dur pour ce tournoi. Le fait de n'avoir joué que deux matches pour nous qualifier ne sera pas un handicap. D'ici à ce que nous arrivions au Canada, nous aurons disputé plusieurs matches amicaux et nous serons en pleine forme. Je suis sûre que nous alignerons une équipe compétitive et que nous sommes capables de passer le premier tour, malgré un groupe difficile", conclut-elle.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2014

Nigeria et Ghana fidèles au rendez-vous

27 janv. 2014

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

Les Ayew pour la fraternité

09 juin 2014

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

Essien, bison affûté

22 mai 2014

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA

Olivieri veut marquer les esprits

29 avr. 2014