Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, Japon 2012

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, Japon 2012

19 août - 8 septembre

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2012

Les USA trois fois sur le toit du monde

 The team of USA celebrate
© Getty Images

LE FILM DU TOURNOI -La Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, Japon 2012 a été fidèle à la tradition. Les États-Unis ont battu en finale l'Allemagne, lauréate de l'édition 2010 et grande puissance du football féminin mondial, empochant ainsi leur troisième titre dans la compétition, soit un de plus que la Mannschaft. L'hégémonie américano-allemande n'a été interrompue qu'une seule fois, par la RDP Corée, à Russie 2006.

Le tournoi a pourtant été très équilibré. À l'exception des lourdes défaites subies par l'Argentine, les scores ont été serrés et trois vainqueurs de groupe - le Nigeria, la RDP Corée et le Japon, hôte de l'épreuve - avaient les arguments pour atteindre la finale.

Les Japonaises en particulier ont impressionné tout au long du tournoi avec leur jeu basé sur la possession de balle. Leur parcours jusqu'en demi-finale a permis à Yoko Tanaka et Hanae Shibata de devenir des stars à suivre. En outre, le public s'est pressé nombreux au Stade National de Tokyo, effet direct du sacre nippon lors de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2011™. Les jeunes Nadeshiko ont par ailleurs disputé deux matches de groupe à Miyagi, où le tremblement de terre de l'an passé avait le plus lourdement frappé.

La phase des groupes
Le Groupe A a permis de voir à l'œuvre une véritable mosaïque de styles footballistiques. La nation hôte y côtoyait la Suisse, la Nouvelle-Zélande et le Mexique, ces deux derniers se battant jusqu'au bout pour la deuxième place qualificative derrière le Japon. Au final, les Mexicaines, entraînées par Leonardo Cuellar, ont pris le meilleur sur des Kiwis qui avaient réussi à tenir en échec le Japon. La sélection aztèque aurait quant à elle très bien pu figurer dans le dernier carré. Elle a quitté l'épreuve après une défaite au terme d'une prolongation épique contre le Nigeria en quart de finale.

Saitama accueillait les matches du Groupe B, où l'Italie et le Brésil sont passés à la trappe. C'est la deuxième fois consécutive dans la catégorie que les Brésiliennes n'arrivent pas à atteindre le deuxième tour. Le Nigeria a fait parler l'expérience, avec dans ses rangs plusieurs rescapées de l'excellent parcours des Falconets jusqu'en finale de la dernière édition de la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA. Les Africaines ont validé leur billet pour le deuxième tour, au même titre que la République de Corée. En quart de finale, le football alléchant des Sud-Coréennes n'a toutefois pas suffi à inquiéter les Japonaises, vainqueurs 3:1 à l'issue de l'un des plus beaux matches de la compétition.

Plus au sud à Kobe, la RDP Corée, elle-même vainqueur du tournoi il y a six ans, a remporté trois victoires en autant de sorties dans le Groupe C, dont deux contre des équipes de qualité : le Canada et la Norvège. Les Nord-Coréennes ont même battu un record en s'imposant 9:0 contre l'Argentine. Dans le même groupe, la Norvège s'est qualifiée pour le deuxième tour grâce à sa fraîcheur, mais en quart de finale, les Nordiques n'ont rien pu faire contre l'Allemagne, vainqueur 4:0.

Les États-Unis et l'Allemagne avaient été placés dans le Groupe D. Dans cette confrontation inhabituelle pour une phase de poules, qui s'est déroulée à Hiroshima, les Allemandes ont nettement dominé leurs rivales (3:0) et fini largement en tête. Les Etats-Unis les ont accompagnées et laissé sur le carreau la RP Chine et le Ghana. En quart de finale, les USA ont eu toutes les peines du monde à venir à bout de la RDP Corée, qui ne s'est inclinée qu'au terme de la prolongation.

Le dernier carréEn demi-finale contre l'Allemagne, le Japon a encaissé trois buts lors des 20 premières minutes. Les Japonaises n'ont pas eu l'occasion de mettre les Allemandes sur le reculoir grâce à leur jeu de passes léché. Dans l'autre match du dernier carré, les États-Unis l'ont emporté sans beaucoup plus trembler 2:0 face au Nigeria.

Au coup d'envoi de la finale, l'Allemagne n'avait encaissé aucun but au cours des cinq rencontres qu'elle avait disputées depuis le début de la compétition. Ajoutez à cela le 3:0 infligé aux États-Unis en phase de poules : les pronostics de cette ultime revue étaient largement en faveur des Européennes. La finale a été à la hauteur des attentes et c'est l'unique but de Kealia Ohai qui a fait mentir toutes les prévisions. Les joueuses de Steve Swanson ont fait preuve d'une intelligence et d'une maîtrise extraordinaires pour prendre leur revanche et soulever le trophée de la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA.

L'Allemagne peut se consoler avec deux des principales récompenses individuelles récoltées par Dzsenifer Marozsan et sa coéquipière Laura Benkarth. En remportant le Ballon d'Or adidas, Marozsan a montré pourquoi elle était déjà titulaire chez les seniors allemandes. Benkarth a quant à elle enfilé le Gant d'Or venant récompenser la meilleure gardienne de la compétition. Le Soulier d'Or adidas est revenu à la Nord-Coréenne Kim Un Hwa, auteur de sept buts dans la compétition, dont cinq contre l'Argentine.. Vainqueur du match pour la troisième place, le Japon remporte aussi le Trophée du Fair-Play de la FIFA, dans un tournoi qui a fait honneur aux valeurs du sport du début jusqu'à la fin.

Pays participants
Allemagne, Argentine, Brésil, Canada, Etats-Unis d'Amérique, Ghana, Italie, Japon, Mexique, Nigeria, Norvège, Nouvelle-Zélande, RDP Corée, République de Corée, RP Chine, Suisse

Classement final
1. Etats-Unis d'Amérique
2. Allemagne
3. Japon
4. Nigeria
* Villes et stades*
Hiroshima (Hiroshima Big Arch), Kobe (Stade Kobe Univer), Miyagi (Stade de Miyagi), Saitama (Stade Komaba), Tokyo (Stade National)

Affluence
307 348 spectaeurs (moyenne : 9 605)

Nombre total de buts marqués
104 (3,25 par match)

Classement des buteuses
1. Kim Un Hwa (PRK) - 7 buts
2. Yoko Tanaka (JPN) - 6 (2 passes décisives)
3. Lena Lotzen (GER) - 6 (1 passe décisive)

PrixBallon d'Or adidas : Dzsenifer Marozsan (GER)
Soulier d'Or adidas : Kim Un Hwa (PRK)
Gant d'Or adidas : Laura Benkarth (GER)
Prix du Fair-Play de la FIFA : Japon

Explorer le sujet

Articles recommandés

Japon 2012 : Les récompenses

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2012

Japon 2012 : Les récompenses

08 sept. 2012

Japon 2012 : Etats-Unis - Allemagne - 08/09/2012

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA

Japon 2012 : Etats-Unis - Allemagne - 08/09/2012

08 sept. 2012

Japon 2012 : Nigeria - Japon - 08/09/2012

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2012

Japon 2012 : Nigeria - Japon - 08/09/2012

08 sept. 2012

Les jeunes Nadeshiko

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA

Les jeunes Nadeshiko

05 sept. 2012

The USA team celebrates with the trophy after winning the FIFA U-20 Women's World Cup Japan 2012

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2012

USA et Japon finissent en beauté

08 sept. 2012

The USA team celebrates with the trophy after winning the FIFA U-20 Women's World Cup Japan 2012

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2012

La passe de trois pour les USA (0:1)

08 sept. 2012

Referee Margaret Domka of USA picks up the match ball

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2012

Le Japon sort le sourire aux lèvres (1:2)

08 sept. 2012