Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, Allemagne 2010

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, Allemagne 2010

13 juillet - 1 août

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2010

Le Mexique, la tête haute

Cecilia Santiago of Mexiko gives instructions
© Getty Images

Le rêve aztèque s'est brisé prématurément en quarts de finale de la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA. Vaincu 1:3 par la République de Corée devant les plus de 20 000 spectateurs du stade de Dresde, El Tri n'en quitte pas moins l'épreuve avec la fierté d'avoir atteint le deuxième tour pour la première fois en quatre participations. Meilleur tournoi de l'histoire de la jeune sélection, Allemagne 2010 représente un tournant décisif pour le football féminin mexicain.

"Nous étions le Petit Poucet du groupe et nous avons prouvé notre valeur sur le terrain. Nous avons lutté pied à pied, même quand nous étions menés 0:3 par les Sud-coréennes. C'est notre marque de fabrique", a assuré le sélectionneur aztèque Roberto Medina à l'issue du match, très fier de son groupe malgré la défaite. "Dans le vestiaire, je les ai félicitées d'avoir travaillé aussi dur et d'avoir tout donné pour la sélection. Mes joueuses sont promises à un bel avenir. Elles ouvrent les portes du football féminin au Mexique. Elles sont très jeunes et une grande carrière les attend".

Déjouant les pronostics qui tablaient sur son élimination précoce d'Allemagne 2010, le Mexique a raflé sa première qualification pour les quarts de finale sans essuyer une seule défaite. Il est sorti leader de son groupe, avec à son actif une victoire et deux nuls, cinq buts marqués contre quatre encaissés. L'unique but de l'attaquante Renae Cuéllar face à l'Angleterre a offert à la sélection aztèque le deuxième triomphe de son histoire dans ce tournoi, le premier remontant à sa victoire devant la Suisse à Russie 2006 (4:2).

Un avenir prometteur
La gardienne Cecilia Santiago est l'incarnation même de l'esprit guerrier et combatif d'El Tri. Titulaire indiscutable en sélection à tout juste 15 ans et neuf mois, elle est en outre la plus jeune joueuse d'Allemagne 2010. "C'est mon premier grand tournoi et je suis très contente du travail accompli. C'est dommage de ne pas avoir atteint les demi-finales, mais c'est une expérience extraordinaire que je n'oublierai jamais. Nous avons disputé des matches passionnants contre des pays aux styles très différents. C'est vrai qu'il n'y a pas de petites équipes. Nous avons préparé chaque rencontre à fond et toujours avec la volonté de gagner", a-t-elle commenté après le duel face aux Sud-coréennes.

Bien qu'ayant encaissé sept buts, Santiago a joué un rôle clé dans le billet de quart de finaliste décroché par le Mexique. Ses interventions se sont en effet révélées déterminantes lors des trois matches du Groupe C, notamment devant l'Angleterre. "Maintenant, nous allons nous reconcentrer pour travailler dur et préparer la prochaine campagne de qualification pour la Coupe du Monde. Je suis sûre que nous reviendrons chercher une place en demi-finale", affirme-t-elle, confiante quant à l'avenir du football féminin aztèque.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Alemania 2010: Despedida de México

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2010

Alemania 2010: Despedida de México

26 juil. 2010