Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, Chili 2008

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, Chili 2008

19 novembre - 7 décembre

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2008

Naeher : "Il n'y a rien de plus beau"

USA Alyssa Naeher with her trophy as Best goalkeeper in Chile 2008.
© Foto-net

Sous une véritable pluie de confettis, les traditionnels "papelitos" sud-américains, les joueuses américaines arpentent la pelouse de l'Estadio Municipal de la Florida le sourire aux lèvres. Parmi elles, Sydney Leroux, Alex Morgan et Alyssa Naeher affichent les mines les plus réjouies. Les trois héroïnes de la soirée se laissent même aller à verser une larme de joie. Quelques minutes auparavant, les trois jeunes femmes et leurs coéquipières ont remporté la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, Chili 2008.

Pour comprendre le rôle essentiel joué par ce trio dans la reconquête du titre mondial par les Etats-Unis, il suffit de se pencher sur le palmarès. Naeher a reçu le Gant d'or, qui récompense la meilleure gardienne, Leroux s'est adjugé le Ballon d'or de la meilleure joueuse et le Soulier d'or, qui consacre la meilleure buteuse, tandis qu'Alex Morgan repart avec le Ballon d'argent et le Soulier de bronze. Profitant de la cérémonie de remise des prix, FIFA.comest allé s'entretenir directement avec les trois jeunes championnes pour recueillir leurs impressions.

Naeher et Leroux en famille
"Au cours des deux dernières années, nous sommes devenus une véritable famille", confie Naeher lorsqu'on lui demande le secret de la victoire. La sélection américaine a également pu compter, tout au long du tournoi, sur la redoutable efficacité de Sydney Leroux, qui a inscrit son cinquième but de la compétition en finale, face à la RDP Corée (2:1). "Ici, au Chili, ma famille était composée de dix-neuf jeunes filles de mon âge", confirme la meilleure buteuse de cette Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA version 2008. "Je parle de mes coéquipières bien sûr, qui m'ont été d'une aide précieuse pendant ces trois semaines."   

Une heure après le coup de sifflet final, Morgan n'arrivait toujours pas à y croire. "Je n'avais jamais rien vécu d'aussi fort", avoue celle qui s'est rapidement imposée comme la coqueluche du public chilien. La Californienne reconnaît même avoir ressenti un certain soulagement au coup de sifflet final : "Quand j'entre sur un terrain, je dois toujours composer avec la pression, car je suis très exigeante avec moi-même". Fidèle à sa réputation de joueuse spectaculaire, Morgan s'est une nouvelle fois illustrée en finale en laissant trois défenseuses nord-coréennes sur place pour aller inscrire le but du 2:0 d'une superbe frappe du gauche.      

Le début d'une grande aventureSydney Leroux, responsable de l'ouverture du score face à la RDP Corée, est elle aussi sous le choc : "Je n'avais encore jamais ressenti quelque chose comme ça. Au coup de sifflet, nous étions toutes en larmes. Au cours des onze derniers mois, nous avons vraiment vécu des choses très fortes ensemble. Nous avons parcouru un long chemin, qui nous a finalement menées vers ce titre. Je pense que la clé du succès, c'était cette immense confiance qui nous habitait. Nous savions que nous devions absolument marquer pour gagner et c'est ce que nous avons fait."    

Mais les Etats-Unis ont également pu s'appuyer sur un collectif irréprochable. Naeher est ainsi restée invaincue pendant tout le tournoi, jusqu'à ce que Cha Hu Nam n'inscrive l'unique but de la RDP Corée dans les arrêts de jeu de la finale. "Ce n'est pas très grave. Le plus important, c'était de remporter le titre. C'est maintenant chose faite et je dois dire que ce Gant d'or est une récompense collective, à laquelle j'associe toute ma défense", souligne la gardienne américaine. "Remporter une Coupe du Monde, il n'y a vraiment rien de plus beau." Sur ce point comme sur beaucoup d'autres, les trois héroïnes américaines étaient sur la même longueur d'onde, dimanche dans la banlieue de Santiago.

Pia Sundhage a elle aussi partagé ce moment de bonheur. En effet, la sélectionneuse de l'équipe A était dans les tribunes pour suivre la rencontre. Il y a donc fort à parier que Leroux, Morgan et Naeher vivront encore beaucoup d'autres moments forts à l'avenir. Pour elles, cette Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA n'était peut-être que le début d'une grande aventure.

Explorer le sujet

Articles recommandés

USA - FIFA U20 Women's World Cup 2008 Winner

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA

USA - FIFA U20 Women's World Cup 2008 Winner

08 déc. 2008