Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, France 2018

5 août - 24 août

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

Nagano, l'or dans les pieds et dans les mains

© Getty Images
  • ​Fuka Nagano est la numéro 10 du Japon
  • Elle a été élue Ballon d'Or adidas de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2016
  • Mais c'est le titre qu'elle veut à France 2018 !

Grâce à sa performance ce 20 août face à l’Angleterre lors de la victoire du Japon (0-2), Fuka Nagano a ajouté une nouvelle récompense à sa longue collection. Les expertes du TSG l’ont élue Joueuse du Match "Le Moment de Briller", un prix qu’elle connaît bien pour l’avoir déjà reçu, sous une autre appellation, lors de la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2016.

Le paradoxe, c'est que ces Jeunes Nadeshiko émerveillent par leur jeu collectif. Chef d’orchestre, Nagano transcende l’équipe par son propre altruisme. Et à l’arrivée, ce sont les récompenses individuelles qu’elle enchaîne, à l’image de son Ballon d’Or adidas à Jordanie 2016 ou de son titre de Meilleur Espoir Asiatique la même année.

Le saviez-vous ?
- Elle a commencé le football à 5 ans "uniquement pour faire comme son grand-frère"
- Elle évolue en République de Corée, aux Incheon Hyundai Steel Red Angels.
- Elle est régulièrement convoquée chez les A du Japon, mais ne compte pas encore de sélection

"Ce genre de reconnaissance fait toujours plaisir. Cela donne confiance", souligne-t-elle au micro de FIFA.com. "Contre les Anglaises, j’ai essayé de donner du rythme à nos attaques, et c’est peut-être ça qui a plu. Mais tout n’a pas été parfait. Je peux faire encore mieux, et j’espère profiter de la finale pour le prouver !"

Cela va sans dire, ce match revêt de l’importance pour Nagano. Non seulement c’est une finale de Coupe du Monde, et la numéro 10 comme bon nombre de ses coéquipières, reste sur une défaite à cet échelon lors de Jordanie 2016. Mais c’est aussi une rencontre face à l’Espagne, seule sélection à les avoir battues dans cette compétition.

Du ballon d'Or à la médaille d'Or ?

"C’est vrai, c’est un adversaire spécial", reconnaît-elle. "J’ai affronté l’Espagne à deux reprises lors de la Coupe du Monde U-17 2014, dont une fois en finale. Cela nous avait souri. Je l’ai retrouvée en phase de groupes ici en France, et je vais à nouveau croiser sa route en finale. J’espère que l’histoire va se répéter." Sauf que cette fois, à France 2018, l’Espagne a gagné

"Cette finale nous offre une possibilité de prendre notre revanche", poursuit-elle. "J’ai beaucoup de respect pour les Espagnoles. Ce sera un beau match, nos deux footballs se ressemblent beaucoup. Espagne comme Japon misent énormément sur leur jeu de passes. Personnellement, c’est un style qui me plaît, dans lequel je m’épanouis pleinement", souffle-t-elle, en grande admiratrice de Xavi et Andrés Iniesta.

Reste à Nagano à transformer ses distinctions personnelles en un gigantesque bonheur collectif : "Mon ballon d’Or en 2016 m’avait un peu consolée, mais mon but final n’avait pas été atteint", admet-elle avant de conclure : "J’espère ne pas passer à côté de cette nouvelle chance qui se présente".

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

Minami met l'expérience dans la balance

15 août 2018

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

La Bretagne couronnera de nouvelles championnes

22 août 2018

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

Le dernier défi de Guijarro et de la Rojita

22 août 2018

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

Le moment de briller pour le Japon

23 août 2018

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

Espagne-Japon : l'avant-match !

23 août 2018