Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, France 2018

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, France 2018

5 août - 24 août

France 2018

Pas de grain de sable dans la préparation néo-zélandaise

Previews - FIFA U-20 Women's  World Cup France 2018
© Getty Images
  • ​La Nouvelle-Zélande ont nettoyé une plage ce matin à Ploemeur
  • Une association environnementale locale était associée à l'événement
  • Les Néo-Zélandaises affrontent les Pays-Bas dimanche

Lorsque l'équipe de Nouvelle-Zélande a débarqué ce matin sur la plage de Ploemeur, tous les regards ce sont tournés vers ces 21 jeunes filles vêtues de rouge. Que venait donc faire sur une plage bretonne une équipe qui s'apprête à débuter sa Coupe du Monde Féminine U-20 dans trois jours ? Touristes comme locaux ont rapidement eu leur réponse quand ils ont vu les Néo-Zélandaises se munir de gants, de sacs poubelles et commencer à ramasser les déchets présents sur le sable.

Accompagnées par leur staff, par des jeunes habitants de Ploemeur et dirigées par l'association Les mains dans le sable, les joueuses ont passé plus d'une heure à ramasser papiers, fils de pêche et autres détritus. "On a de nombreuses plages en Nouvelle-Zélande, c'est quelque chose qu'on connaît bien et est donc assez excitées de participer à cette activité", explique la milieu de terrain Hannah Blake au micro de FIFA.com.

Pour Guillaume Durand, le responsable de l'association, c'était un plaisir de partager ce moment avec une équipe internationale. "On nous a dit que c'est l'équipe qui a choisi elle-même cette animation. C'est très agréable de savoir que ces jeunes qui se déplacent à l'autre bout du monde tiennent à se rendre utile et à faire une action écologique sur place".

Une fois la plage nettoyée, les Néo-Zélandaises ont sorti un ballon et ont commencé à jongler sur le sable, sous les encouragements des jeunes bretons présents. "C'est important pour les filles d'avoir l'opportunité de se relaxer. On est dans notre bulle, en train de nous préparer pour d'importantes échéances, donc d'avoir la chance de quitter un peu le monde du football, d'arrêter de parler tactiques et d’interagir avec des gens du coin, c'est une formidable opportunité", explique le sélectionneur des Junior Football Ferns Gareth Turnbull.

Et quand à la fin de la matinée, on voit les sourires sur les visages des jeunes filles qui ont participé à l'activité, on comprend la stratégie néo-zélandaise. "Ce n'est pas forcément ce qui va nous aider à battre les Pays-Bas lors du premier match, mais c'est important pour la mentalité du groupe. On cherche toujours à trouver le bon équilibre, quand les filles s'entraînent elles sont concentrées, sérieuses. Mais quand on sort du football, c'est bien qu'elles s'amusent", conclut Gareth Turnbull.

Et en effet, peut-être que les Néo-Zélandaises ne battront pas les Néerlandaises lors de leur premier match, mais elles pourront dire qu'elles ont pris du plaisir à participer à une activité originale et environnementale en Bretagne, à 20 000 kilomètres de chez elles.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Griedge Mbock Bathy #5 of France celebrate

France 2018

Petits talents devenus grands

02 août 2018

Geyse Ferreira (9) of Brazil celebrates

France 2018 - Brésil

Geyse fait le bonheur du Brésil

31 juil. 2018