Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, Allemagne 2010

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, Allemagne 2010

13 juillet - 1 août

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2010

La prime à la possession

April Heinrichs
© FIFA.com

La Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA aborde ses instants décisifs ce jeudi, avec les demi-finales. FIFA.com s’est entretenu avec April Heinrichs, membre du Groupe d’étude technique de la FIFA et ancienne sélectionneuse de l’équipe américaine entre 2000 et 2005, pour connaître l’avis du TSG sur le début de la compétition.

Allemagne 2010 semble être un succès sur tous les points. Est-ce également l’avis du TSG ?Oui, bien sûr. Nous avons été très impressionnés par la vitesse, l’agilité et la densité des joueuses de cette compétition. Globalement, les qualités physiques et la maturité psychologique sont bien plus élevées que ce que l’on a pu constater lors des éditions précédentes. Les jeunes filles ont l’air de beaucoup mieux assimiler le passage de l’adolescence à l’âge adulte et on a pu voir beaucoup de joueuses qui évolueront bientôt au niveau professionnel. L’Allemagne a deux ou trois joueuses aussi fortes que les membres de l’équipe seniors et il y en a quatre ou cinq chez le Nigeria qui sont dans ce même cas. Avec le développement du jeu, les filles sont de plus en plus âgées et de plus en plus mûres. Les équipes ne font plus appel à des gamines de 16 ou 17 ans parce qu’elles n’ont pas de joueuses de 20 ans, mais parce que les filles de 16-17 ans ont déjà le niveau !

Quelles tendances positives avez-vous décelées à Allemagne 2010?D’abord, c’est positif de voir que les équipes qui parient sur la possession ont réussi à tirer leur épingle du jeu. A l’exception du Japon et de la RDP Corée, ce sont les quatre équipes les plus joueuses qui sont en demi-finales. L’Allemagne peut avoir un jeu très direct mais c’est aussi par choix, parce qu’elle est capable de désarticuler l’adversaire avec une passe en profondeur. Le Nigeria peut lui aussi être très direct, mais par son dynamisme. La part belle faite à la possession traduit une maturité psychologique plus élevée et témoigne du niveau de préparation des équipes. A cet égard, nous sommes vraiment très contents du niveau de football auquel nous assistons. Les joueurs ont d’ailleurs été récompensés de leurs efforts par le public, qui est venu très nombreux et qui a su répondre à la qualité du jeu.

Que pensez-vous des deux demi-finales de jeudi ? Où réside l’intérêt de ces deux chocs ?
Le plus enthousiasmant c’est de voir qu’il y a trois équipes nouvelles à ce stade, ce qui est extrêmement positif pour l’équipe. Le plus intéressant c’est que les matches opposent chaque fois deux équipes qui se ressemblent. Les Sud-Coréennes sont très douées sur le plan technique et très agiles dans leur jeu avec ballon. En plus, c’est un groupe qui a accumulé beaucoup de confiance et qui mérite sa place en demi-finales. La possession pourrait être très partagée au cours de ce match et on va voir quelle sera la réaction de l’Allemagne dans ces conditions, elle qui n’est pas habituée à partager le cuir. Il lui faudra déployer de gros efforts pour le récupérer, ce qui pourrait la mettre sous pression.

Je ne sais trop quoi penser de la Colombie parce que je ne l’ai pas vue jouer en direct, mais elle m’a l’air très compétente. En plus, c’est une équipe qui aime dicter le jeu. La Colombie comme le Nigeria ont un jeu basé sur la possession et ils ne risquent pas de changer leur fusil d’épaule à ce stade. Mais ce choc a aussi une part d’inconnu. La Colombie continuera-t-elle d’élever son niveau malgré la pression ? Le Nigeria parviendra-t-il à digérer le plus beau succès de son histoire et à repartir de plus belle ? Comment réagira-t-il à la pression, la vraie pression, celle qui fait surface à partir des demi-finales ?

Le Nigeria aligne aujourd’hui sa meilleure équipe des dix dernières années. Les joueuses présentent les qualités traditionnelles du football nigérian, c’est-à-dire des tacles impeccables, une présence physique très intimidante et une vitesse de course hallucinante, mais elles ont aussi su se montrer plus disciplinées. Sur le plan physique, elles sont incontestablement les plus fortes de la compétition, mais elles savent aussi respecter les consignes. Il n’y a pas de vraie vedette dans le groupe et elles semblent très attachées à l’importance du collectif. Contre les États-Unis, c’est en seconde mi-temps que la rencontre a basculé. Le Nigeria a su montrer qu'il était capable de s’adapter et d'apprendre rapidement.

Avez-vous remarqué des nouveautés dans le rôle des sélectionneurs et dans leur impact sur le jeu de leur équipe ?Ce que j’ai pu constater c’est que les sélectionneurs ont fait preuve d’une meilleure connaissance de leurs joueuses dans l’approche de l’épreuve. Souvent les entraîneurs démarrent avec un onze puis en changent pour le deuxième et le troisième matches. A Allemagne 2010, ça n’a pas vraiment été le cas, ce qui tend à prouver que les sélectionneurs ne se servent pas de l’épreuve pour découvrir leurs joueuses et identifier le meilleur dispositif. La conséquence de ce changement est que les équipes s’améliorent au fil de la compétition. L’Allemagne, par exemple, a toujours été un pays qui, sauf blessures et suspensions, commence et termine les épreuves avec le même onze. Aujourd’hui, de plus en plus d’équipes suivent ce modèle.

Pour conclure, un petit mot sur d’autres équipes, comme le Japon par exemple…Le Japon ne s’est pas qualifié pour les quarts, mais ses progrès nous ont sauté aux yeux. J’ai suivi l’une de leurs séances d’entraînement et c’était du très haut niveau. Le Japon était champion d’Asie U-19 l’an dernier, à l’instar de l’Angleterre en Europe ou du Brésil U-20 en Amérique du Sud en 2010. Leur échec en poules prouve que le niveau s’est resserré au sein des confédérations.

Explorer le sujet

Articles recommandés

FWWC U-20: Quarterfinal MEX - KOR

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2010

FWWC U-20: Quarterfinal MEX - KOR

25 juil. 2010

FWWC U-20: Quarterfinal USA - NGA

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2010

FWWC U-20: Quarterfinal USA - NGA

25 juil. 2010

FWWC U-20: Quarter Final GER - PRK

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2010

FWWC U-20: Quarter Final GER - PRK

24 juil. 2010

Photo Gallery: Sweden - Colombia

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2010

Photo Gallery: Sweden - Colombia

24 juil. 2010